François, ta loi, on n’en veut pas !

Publié le par Christophe et Gérald

François ta loi on n'en veut pas
       
La manifestation contre la mariage pour tous devait battre tous les records de participation au vu de la mobilisation qui l'entourait, promesse tenue : 1 million de participants ! La manif du siècle !
Nous y étions et c'était quelque chose d'incroyable. Une foule gigantesque était présente, tout cela dans la bonne humeur et la fraternité. Ce fut vraiment une réussite et nous sommes contents de ne pas avoir manqué ce rendez-vous historique.
 
Pourtant les entraves était là
 
Samedi soir le présentateur de la météo sur France 3, samedi soir à 19h58, insiste sur le froid et conseille aux Parisien de « rester sous la couette » dimanche après-midi.
Le même jour plus tard dans la soirée « des militants d’Act Up ont tenté d’empêcher les manifestants de Toulouse de se rendre à Paris. Ils n’ont trouvé rien de mieux que de bloquer le portail de la cour où étaient garés les quatre cars en attente de partir avec les manifestants. Heureusement une pince a permis de remédier à la situation… »
Dimanche après-midi à 15h30 : La direction de la Tour Eiffel s’oppose à ce que des militants de la Life Parade montent avec une caméra en payant leurs billets. Il ne faudrait pas que des photos ou des films prouvent par A + B que les estimations de la Préfecture sont sans rapport avec la réalité…
 
Pourtant le dénis était là
 
Dimanche après-midi Marisol Touraine estime sur Canal Plus qu’il « y a sans doute moins de manifestants dans la rue que ne l’espéraient les organisateurs ».
Présentée comme une experte, Caroline Fourest parle d’un « énorme échec » et juge sur le plateau de BFM TV qu’il y a moins de monde qu’à la gay pride (entre 35 000 et 50 000 personnes selon la police). Elle s’en prend à Jean-François Copé qui, selon elle, se retrouve à la droite de Marine Le Pen. LOL
« Il semble que cette manifestation n’ait pas eu le succès escompté » juge sur BFM TV Jean-Philippe Désir (dit Harlem) qui tente ensuite de diaboliser les manifestants.
Normal 1er qui est allé jusqu'à déclencher une guerre pendant le WE pour voler la vedette à la manif a tout faut. Le refus d'entendre les français sera reçu comme du mépris pour eux.
Annoncer 340 000 manifestants, c'est se moquer des Français. Mais maintenant le masque est tombé et les Français savent comment ils sont respectés par leur président.
 
Pourtant la désinformation était là
 
Les fascistes de la bien-pensance gauchiste ont tout fait pour museler les forces de l'ordre et les empêcher de communiquer les vrais chiffres de participations.
un internaute cite sur Twitter des policiers boulevard Pasteur: « C’est du jamais vu, le million est largement dépassé. »
Selon un officier de gendarmerie, la Préfecture de police aurait officieusement validé 800 000 participants.
De la propre bouche d’un policier , les chiffres de la Préfecture ne viennent pas de la police mais du ministère de l’Intérieur.
Même les syndicalistes de « carrière » sont surpris de la mobilisation. Selon le compte Twitter de la Manif pour tous, Joseph Thouvenel, Vice-Président de la CFTC, aurait déclaré :« Syndicaliste, je suis un habitué des manifs ! La Manif pour tous est la plus énorme que j’aie jamais vue… »
 
Des exemples simples montrent l'ampleur de la manif
 
Nous avons participé à la manif bleu au départ de la porte Maillot (les rouges et les blancs partants de deux autres lieux) pour une raison simple, c'est le lieu le plus facile d'accès pour nous qui résidons dans la banlieue ouest de Paris.
Le monde dans les gares et les transports était impressionnant et laissait augurer de quelque chose d'historique...
Au moins 200 élus et représentants du Front national étaient parait-il présent Porte Maillot. Nous ne les avons jamais vu tellement la foule était dense. C'était tel que les manifestants ont été redirigés vers la Porte Dauphine pour désengorger la porte Maillot. Nous sommes sortis du cortège pour le remonter en parallèle sur le trottoir afin de nous rendre compte de l'ampleur. Nous n'en croyions pas nos yeux de voir une telle foule, d'autant plus qu’ailleurs dans Paris il y avait 3 autres cortèges si on y ajoute celui des Civitas.
A 14h15, alors que nous venions enfin d'atteindre à marche forcée la tête du cortège vers la seine, Mgr Olivier de Germay, évêque de Corse, signalait qu'il était toujours bloqué Porte Dauphine.
Le cortège bleu est arrivé sur le Champ de Mars tandis que la queue était toujours à l'arrêt Porte Dauphine !
Nous avons posé nos fesses sur un banc près de la scène pour nous reposer un peu en regardant le Champ de Mars se remplir. Puis nous avons levé le camps alors que les derniers des cortèges marchaient encore vers le lieu d'arrivée qu'ils ne pourraient jamais atteindre puisque saturé de monde. Dans le métro extérieur nous apercevons un cortège qui marche encore, on se salue mutuellement puis nous disparaissons sous terre encore tout éberlués.
 
Les absents ont eu tort
 
Nous présentions qu'il ne fallait pas manquer ce rendez-vous et cela s'est confirmé. Nous pensons que Marine Le Pen a fait son premier faut pas politique, mais ce n'est que notre avis, l'avenir nous le confirmera ou pas. Pourtant en fin de matinée une rumeur disait que Marine Le Pen, Présidente du Front national, pourrait être présente au départ de la Manif pour tous, porte Maillot. Elle n'est pas venue…
Ce n'était pourtant pas insurmontable de se montrer solidaire de la « famille » et rappeler qu'elle est l'un des ciment de notre nation...
D'autres, ne pouvant être là physiquement l'étaient par la pensée. Ainsi, une chaîne de prière s'est organisée dès 07h00 à Lourdes pour protester contre la dénaturation du mariage et en soutien de ceux qui se mobilisent et manifestent. De même que 500 Français ont manifesté contre la dénaturation du mariage à Rome et ont reçus pour l'occasion la visite des fascistes féministes de Femen.
 
Une grande réussite
 
Finalement cette manif est une grande réussite. Que ce soit par la mobilisation ou par son déroulement sans incidents. Vu le nombre de personnes c'est remarquable et on peut féliciter les organisateurs et les forces de l'ordre qui ont sécurisé les parcours. On déplorera la sortie sur BFM TV de Xavier Bongibault, le Président du collectif « Plus gay sans mariage », qui a comparé la politique de François Hollande à l’égard des homosexuels à celle de l’Allemagne nazie. Nous condamnons ces propos même si nous le redisons encore les vrais extrémistes sont à gauche et le comportement de la gauche est une sorte de fascisme par lequel on nous dit : « nous sommes la bien-pensance, vous ne comprenez rien et nous allons décider de ce qui est bon pour vous car vous n'êtes pas capable de le faire... »
Rentrés chez moi nous avons consulté les médias russes et la chaîne d'information « Vesti » a annoncé dans son journal la présence d'un millions de manifestants. Ce chiffre est celui des organisateurs annoncé à 20h00 en comptant les retardataires (les fins des 3 cortèges). L’Institut Civitas annonce de son côté 60 000 personnes.
Un calcul simple permet d'évaluer le nombre de personnes présentes au Champs de Mars. Celui-ci à une superficie de 24,3 Ha. Si un Hectare fait 10 000 mètres carrés la superficie du lieu en m2 est de
243 000 m2. Si l'on serre 4 personnes sur chaque m2 on obtient 972 000 personnes. Sachant que des milliers de personnes de chacun des 3 cortèges n'ont pu pénétrer sur le Champs de Mars et si l'on y ajoute les 60 000 participants à la manifestation Civitas, le million de participants à la manifestation est largement dépassé !
 
Une émotion
 
Nous avons ressenti une émotion qui nous était étrangère malgré nos 50 ans passés. Celle de marcher dans Paris au milieu d'une immense foule sans aucun repésentant de la diversité. Ces derniers ne se sont pas mobilisés. C'est la preuve qu'ils n'ont que faire de nos préoccupations. Nous somme culturellement différents et le vivre ensembles ne marchera jamais de lui même. La gauche qui le sait, nous l'impose de force... Mais c'est un autre sujet. La sensation de marcher en France dans une foule sans diversité nous a marqué et nous étions dans un état émotionnel très particulier. La sensation de vivre un moment historique et éphémère.
 
La marche bleue en 5 minutes
 
 
 
Christophe et Gérald
 

Publié dans Evènements

Commenter cet article

Brice 14/01/2013 08:15


Cette manif était superbe !
Ça fait plaisir de voir autant de français qui défendent les valeurs de la famille.
À partir de 16h30 j'ai quitté le cortège du FN pour aller plus rapidement au champ de Mars. Je confirme que pendant tout le temps que j'ai doublé la foule je n'ai pas vu un "français" issus de
l'immigration.
Avant d’arriver au champ de Mars un animateur sur le camion sono expliquait qu'un CRS de 30 ans de carrière n'avait jamais vu une manif aussi grande.

daniel 14/01/2013 05:44


Sans doute aviez-vous raison et Marine avait tort ?


Il y a toujours un risque à se tenir à l'écart du peuple, meme si c'est pour lui montrer la voie, lui expliquer la situation.


Pour la plupart, ce qui restera en mémoire, c'est : nous étions là et elle n'y était pas.


Contrairement à d'habitude, ses tentatives de justification télévisuelles chez Zemmour et Nauleau, ne m'ont pas vraiment convaincues.


Le risque, c'est la perte de confiance, la marginalisation et je prie pour qu'il n'y ait pas d'impact négatif sur l'influence du FN, mais je n'en suis pas du tout certain.


Un parti divisé au sujet d'un évènement exceptionnel, qui démontre le réveil du peuple français, son chef volntairement absent de cet èvènement, c'est un mauvais signe pour le futur.


Le mieux à présent, en tout cas c'est ce que je pense, ce serait de reconnaître publiquement  avoir fait une erreur. En effet, comme on dit : tout le monde peut se tromper. Mais sa fierté et
son orgueil risquent de l'en empecher.

Gérald 14/01/2013 12:42



Merci Daniel pour ce commentaire objectif, mais ne dramatisons pas, les erreurs en politique sont légendes mais cela ne remet pas en question tout le FN ni son projet de rétablissement de la
France. On peut même imaginer que son absence permettrait de mettre en valeur d'autres personne car le FN ne doit plus être incarné par une seule personne. Pure supposition bien sur.