Benoît XVI

Publié le par Christophe

benois 16
 
Le pape Benoît XVI s’apprête à démissionner le 28 février prochain, en raison de son état physique, ainsi que le permet le Code de droit canonique (« S’il arrive que le Pontife Romain renonce à sa charge, il est requis pour la validité que la renonciation soit faite librement et qu’elle soit dûment manifestée, mais non pas qu’elle soit acceptée par qui que ce soit. ») Le dernier pape à avoir agi de la sorte est Grégoire XII (en 1415) pour éviter un schisme. Alors que la tradition voudrai que l'on salut son action et que les éloges affluent, voilà qu'a ma grande surprise, c'est plutôt le manque de respect qui entoure sa décision. Entre le désir de lui faire payer son « abandon de poste » ou de la christianophobie en plein essor, je ne sais pas quelle raison privilégier. Je suis plutôt dubitatif sur les motivations de chacun...
 
 
Une décision surprenante ?
 
C'est une décision surprenante puisque très rare. Depuis 1415 on avait pas vu cela. Moi même je ne savais pas que cela était possible et j'étais naïvement persuadé qu'un pape se devait de mourir en poste. Dès que j'ai appris la nouvelle, j'ai immédiatement cherché à imaginer quelles pouvaient en être les raisons en oubliant totalement que la raison évoquée est peut-être tout simplement la bonne.
Regardez ces quelques photos qui concernent une islamo-collabo et un laïc extrémiste, ne sont-elle pas la preuve que le fait d'être aux affaires cela use ?
 
hillary 2009 2013 
                                2009 et 2013
 hollande mai 2012 janvier 2013   
              Mai 2012                        Janvier 2013
 
 
Il est peut être à bout de force. Extrait de sa déclaration :
« Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien. (…) Cependant, dans le monde d’aujourd’hui, sujet à de rapides changements et agité par des questions de grande importance pour la vie de la foi, pour gouverner la barque de saint Pierre et annoncer l’Évangile, la vigueur du corps et de l’esprit est aussi nécessaire, vigueur qui, ces derniers mois, s’est amoindrie en moi d’une telle manière que je dois reconnaître mon incapacité à bien administrer le ministère qui m’a été confié ».
Il est donc si épuisé qu'il ne peut plus assurer sa fonction. Pourquoi en douter. Un pape ne peut pas mentir. Et comme il n'est pas musulman il ne pratique pas la taqiya...
Mais vous connaissez une des devises du blog : Il faut douter de tout. Alors tant pis si c'est pêché de douter du pape, je m'y risque.
Benoît XVI propose trois pistes explicatives : les grands changements, les grands enjeux pour la vie de la foi et l’administration.
Les grands changements. Nous imaginons ce qu'il désigne pour cela. Le bouleversement actuel des mœurs doit bien l'affecter. Faire face aux États de plus en plus laïcs ne devait pas être facile tous les jours.
Les grands enjeux pour la vie de la foi. Si nous ressentons la christianophobie ambiante, imaginez ce que lui, doit ressentir ! Dans une époque ou avoir la foi est moqué, il est exact que la vie de la foi est menacée. Il a d'ailleurs eu cette phrase étonnante lors d'un voyage à Malte : « la foi apparaît de plus en plus comme une contre-culture ».
L'administration. L'affaire du majordome démontre bien que comme chaque état, celui du Vatican est un panier de crabes. Soit on s'occupe de tout, soit on prend des risques. A son age, Benoît XVI ne pouvait sans doute plus s'occuper de tout...
Toutes ces raisons l'on usé, fatigué, « dégoûté ». Finalement on comprend son geste, le Pape veut mourir dans la dignité. La pression médiatique, qui a tant tourmenté ce pontificat, ne lui pardonne que son geste d’adieu et les fascistes laïc pourraient dire : « enfin un geste moderne de Benoît XVI ».
Enfin, on peut penser que c'était pour lui insuportable de continuer à voir les chrétiens massacrés dans le monde ( Nigeria, Irak, Pakistan, Somalie, Egypte, Soudan, Syrie etc…) et ne pas pouvoir arrêter leur génocide par les musulmans.
 
 
 
Une indécence inqualifiable à son égard
 
Il y a eu tout d'abord cette parodie de petite annonce sur le site internet de l'Apec (un portail d’offres d’emploi pour cadres) posté au lendemain de l'annonce du Vatican puis vite retirée en fin de journée.
 
annonce apec
 
 
Il y a eu les Femen et leur profanation de la cathédrale notre-Dame de Paris ayant pour motif « célébrer le départ du pape ». En plus de l'outrage aux croyants, le manque de respect envers le pape qui n'a jamais d'ailleurs commenté aucune de leurs actions, est affligeant.
 4605ad68-750e-11e2-a384-14730f50926c web.h600   
 
Il y a eu la chronique de Charlotte des Georges qui a vomi sur Benoît XVI dans sa petite chronique du jour sur RTL (« À la bonne heure »), Extraits :
charlotte de georgesÉvoquant le pape : « Engagé dans les jeunesses hitlériennes à 14 ans », commence-t-elle avant que Stéphane Bern ne la coupe : « De force. De force. » Elle reprend :« Endosse l’uniforme de la Wehrmacht à 16 ans » et interroge, ironiquement : « De force, aussi ? » « Assiste à l’exécution de juifs hongrois, de force », continue-t-elle, « édulcore les horreurs de la Shoah… de force. Manifestement, tous les chemins mènent à Rome. »Selon elle, Benoît XVI « a des problèmes de capacité de réflexion » (!) parce qu’il ne fait pas l’apologie du préservatif. Charlotte des Georges achève sa chronique en sous-entendant que le pape aurait violé un ou plusieurs enfants mineurs…
 
stephane bernStéphane Bern l’animateur de l’émission a été choqué et afin d’éviter de nouveaux dérapages, il a demandé à Charlotte des Georges « de cesser à l’avenir de s’exprimer sur des sujets d’actualité et de revenir à des portraits d’invités drolatiques ». « Son billet d’humeur n’était pas drôle » et « il a jeté la consternation dans le studio » confie-t-il. Il s'est excusé auprès des auditeurs et on peut le saluer pour cela :
« Je comprends et partage les réactions des auditeurs car j’ai moi-même été choqué par le billet d’humeur de Charlotte des Georges (mardi) matin sur RTL. J’ai dit, d’ailleurs, mon sentiment, publiquement. Mais je n’ai pas l’âme d’un censeur et elle a pu s’exprimer librement. À titre personnel, je suis navré par ses propos et comprends qu elle ait pu blesser les croyants auxquels j’adresse mes sincères regrets. »

Puis, j'en viens aux politiques. Déjà la première réaction du président de la République est édifiante de nullité : sondage-hollande« La décision courageuse du pape suscite le respect » Avant d’ajouter : « La République n’a pas à faire davantage de commentaire sur ce qui appartient d’abord à l’Eglise. Il y a aura un nouveau pape ». Lapalissade n'aurait pas fait mieux ! De la désinvolture, qui de la part d'un hyperlaïque comme lui n'est pas étonnante (normale). Mais le deuxième réaction fut carrément un manque de respect avec sa blague lors d’une conférence de presse en compagnie du président nigérian Goodluck Jonathan durant laquelle il a déclaré vouloir « laisser l’Église catholique déterminer comment elle entend organiser la succession » de Benoît XVI avant d’ajouter, sourire aux lèvres : « Nous ne présentons pas de candidat ».
Cela ressemble à un règlement de compte pour faire payer à l'église son opposition au mariage gay.
 
michelle DELAUNAYLes ministres bobos ne sont pas en reste. Michèle Delaunay, ministre délégué aux Personnes âgées a posté le tweet suivant, avant de le retirer : « Je dois bien reconnaître que, à tort ou à raison, Benoît XVI a omis de me consulter avant de prendre sa décision ».
tweet delaunay
 
alexis corbiereMais la palme de la connerie revient aux vrais extrémistes du Front de Gauche, Alexis Corbière (bras droit de Jean-Luc Mélenchon) qui faisant allusion à une soit disant sympathie nazie dans sa jeunesse et à une possible nostalgie du fascisme de Benoît XVI : « Coïncidence ! Volontaire ? C’est déjà le 11 février (1929) que sont signés par Mussolini les accords du Latran donnant naissance au Vatican. ».
 
 
 
Quand à la presse, le moins surprenant c'est la une de Charlie Hebdo.
 
charlie-hebdo-13022012
 
Libération osera t-il demander la même chose aux musulmans ? 
 
Une-Libération-Mercredi-des-Cendres
  
Enfin, je terminerai pas les déclarations des anonymes que les télévisions et les radios diffusent depuis lundi. Pas un jour sans que les nostalgiques de Jean-Paul II ne s'expriment, laissant clairement entendre qu'il était plus moderne, plus sympa, plus dans le coup que son successeur. Et tous d'espérer le prochain pape plus jeune, plus ouvert, plus rénovateur pour l'église. Bref, tout ce que Benoît XVI n'était pas à leur yeux. Le grand public ne comprend pas que Jean-Paul II n'était pas un pape ! C'était un « people » qui n'a eu de cesse que de faire le buzz.
 
 
Son successeur
 
Chacun y va de son avis. Ainsi les musulmans espère un pape plus dhimmi envers l'islam et le font savoir. On peut remercier Benoît XVI pour sa position vis à vis de l'islam avec son discours de Ratisbonne (ce qui lui a valu d'être critiqué dès le début de son pontificat).
Si l'on fait le bilan des critères qu'il doit réunir pour les beaufs, les bobos et les médias, devra rassembler les conditions suivantes :
Être jeune. Dans le monde d'aujourd'hui on aime pas les vieux. Ils sont trop nombreux, il ne rapportent rien à la société et ils lui coûtent cher.
Être sportif. Ben oui ça fait jeun's. Nostalgie de Jean-Paul II oblige.
Être sympa. Ben oui l'éducation nazie cela ne fabrique pas des chauffeurs de salle !
Être moderne. Tout comme les livres d'histoire de l’éducation nationale, refonte de ceux du catéchisme ! Mahomet n'y a pas une place suffisante ! Bon et puis cette histoire GPA/PMA avec Marie, faudrait voir de régulariser !
Être responsable. Prônant le préservatif pour une religion d’amour...protégé.
Être réformiste. Il devra être favorable au mariage gay. On lui demande pas d'être gay, mais s'il était un peu pour l'amour libre et bisexuel, cela ne mangerai pas de pain...
Être multiculturel et pourquoi pas multiethnique. Encourager le métissage. Le pied n'est-ce pas la femme blanche qui a un enfant avec un noir ? Charlotte Gainsbourg vient de nous envoyer un message divin à ce sujet... Voir ci-dessous : 
PHOTO-Premiere-image-de-Charlotte-Gainsbourg-demi-nue-pour-Charlotte Gainsbourg, Topless, entourée par deux Noirs, sous-entendus sexuels de la femme blanche comme objet sexuel des Africains. Très tendance ! Ce serai ringard avec deux Blancs.
 
 
Le pape doit être noir. Pourquoi tourner autour du pot. Nos journalistes ne cachent pas ce désir.
Et pourquoi pas, être (mais là ce serai le rêve) Français.
 
Gabrielle Cluzel à raison. Si l'on tient compte de tous les critères que je viens d'énumérer, notre futur pape doit être… Yannick Noah !!!
 

Respect Benoît XVI, vous n'étiez pas un mauvais pape.
On verra ce que fera le prochain (dernier ?)...
 
chris 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article