Depardieu citoyen russe : Qu'en penser ?

Publié le par Christophe

37250-poutine-citoyennete-russe-gerard-depardieu

 

Le président russe, Vladimir Poutine, a accordé la citoyenneté russe à Gérard Depardieu, selon un communiqué du Kremlin du jeudi 3 janvier. Ce dernier, a menacé récemment de renoncer à son passeport français pour protester contre les augmentations d'impôts visant les plus riches. Qualifié de traître à la nation par les uns et soutenu par les autres, son histoire fait le buzz plus que ce qu'elle aurait dû. La faute aux médias qui pour le coup n'ont pas pris la bonne méthode. Cela donne à Poutine l'occasion de jouer un bon coup à la France arrogante envers la Russie en voulant lui dicter sa position sur la Syrie, en ayant tenté d'influencer les élections russes et en qualifiant Poutine de dictateur.

Revenons un peu sur les faits avant de lire le commentaire d'un blogueur Algérien sur cette affaire. Parmi tous ce que j'ai lu, c'est le plus amusant... Puis, pour terminer quelques réactions.

 

 

L'affaire Depardieu

 

Dans une lettre ouverte à Jean-Marc Ayrault, publiée par le Journal du dimanche dimanche 16 décembre, l'acteur avait annoncé qu'il "[rendait son] passeport français et [sa] sécurité sociale". A ce moment-là, cette annonce était purement symbolique car pour perdre la nationalité française, il faut d'abord acquérir celle d'un autre pays. Selon Le Monde, Gérard Depardieu affirmait pouvoir compter sur trois pays : la Belgique, le Monténegro et la Russie. L'acteur avait affirmé en s'amusant : "Poutine m'a déjà envoyé un passeport !"

http://www.francetvinfo.fr/poutine-signe-un-decret-pour-accorder-la-citoyennete-russe-a-gerard-depardieu_196773.html

Le 20 décembre, Vladimir Poutine lui envoie, face à la presse, un message de bienvenue : "Si Gérard veut vraiment avoir un permis de séjour ou un passeport russe, c'est une affaire réglée, et de manière positive. Le président russe a donc signé un décret pour accorder la nationalité russe à Gérard Depardieu, selon un communiqué du Kremlin qui laisse entendre que l'acteur français en avait fait la demande. En cadeau de Noël pour Poutine, Depardieu a déclaré à la face du monde entier que la Russie est une grande démocratie (je suis d'accord avec lui) qui a due enrager Normal 1er et JM Blaireau !

 


 

Le commentaire d'Aldo Sterone (blogueur Algérien)

 

Aldo steroneAvec l’affaire Gerard Depardieu, la France tombe dans le grotesque et le ridicule. Ce qui ressemble au demeurant à un problème entre un contribuable et l’administration fiscale, révèle des mécanismes et – surtout – des complexes plus profonds. En plus de son apport artistique immense, cet acteur a payé plus de 145 millions d’Euros d’impôts durant sa carrière qui est encore sur les rails. Si la France était un pays qui reconnaissait les citoyens en fonction de l’importance de leur participation à la communauté, Gerard Depardieu aurait eu droit à la Garde Républicaine pour son anniversaire et une place assise dans les bus.

On aurait beaucoup de mal à trouver d’autres citoyens qui ont payé plus d’impôts que certaines villes. Mais la France est trop complexée. Elle s’habitue à son visage de demain : couleurs, couscous, métissage et tiers-mondisation. Si on doit en garder qu’un seul mot : misère.

Des gens comme Depardieu on n’en veut pas. En fait, on n’en a jamais voulu. Des Steve Jobs, des Tom Cruise ou des Bill Gates ne sont pas Français et n’auraient jamais pu l’être. C’est quoi le point commun entre Microsoft, Amazon, Google, IBM, Dell ou Cisco ? Ce sont toutes des compagnies qui sont nées aux USA et qui sont aujourd’hui les leaders de leur marché même en France. A elles seules, elles créent assez d’emplois directs et indirects pour résorber la totalité du chômage Français. Pourquoi elles ne sont pas nées dans l’Hexagone en premier lieu ? Parce qu’on les aurait écrasées dans l’œuf. Les pionniers dans leurs garages qui ont des idées et la foi de la jeunesse, on les brise sous les régulations et les taxes et puis on les envois à Pole Emploi pour leurs expliquer à quelles allocations ils peuvent prétendre. Si Mozart avait été Français, on l’aurait bourré d’antidépresseurs et oublié dans un coin.

Par contre, une barque pleine de crevards qui débarque, c’est autre chose. Ça c’est l’avenir ! C’est à ceux là qu’on met le tapis rouge. Une manière de dire au sort qu’on l’a déjà accepté. Mais c’est cela le socialisme : il flotte sur des marécages de misère. Il ne lutte pas contre la misère, ça serait se tirer une balle au pied, au besoin il la créé, il l’encourage, il l’entretient.

Depardieu a reçu un passeport Russe. Comme le fait remarquer ZeroHedge, l’ex-URSS est moins socialiste que la France ! Au niveau de taxation qu’on lui imposait, il aurait même pu demander l’asile ailleurs ! C’est étonnant qu’il n’y ait pas de limites de taxation définies dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Après tout, prélever 85% des revenus d’un humain c’est le réduire à l’esclavage. C’est une manière de dire que telle ou telle personne doit travailler et tout nous donner.

Pourtant, si le gouvernement a si envie de taxer, il y a deux pistes de travail très intéressantes :

De grands groupes du CAC40, comme Total, ne payent aucun impôt sur le revenu. Ils font de l’argent et gardent tout. D’ailleurs, le candidat Sarkozy a fait semblant de le découvrir durant la campagne électorale et avait promis de tacler le problème s’il était élu. Il n’a pas été élu

Dans les cités, il y a une économie souterraine alimentée par des trafics en tout genre. C’est quand qu’on leur envoi les comptables ? Ça n’arrivera jamais parce que les cités ce n’est plus la France. On les caillasse s’ils s’en approchent. Et ils font quoi quand ils reçoivent des pierres ? Ils reculent tout simplement.

Dans tout ça, félicitations à la Russie. Elle vient de gagner un citoyen d’envergure.

Source : http://www.operationteafortwo.com/2013/01/04/je-pars-a-dieu-depardieu-est-russe/

 


 

 

 

L'analyse d'Aldo n'est pas pour me déplaire...

Lorsque j’entends les diverses réactions dans les médias, il y a de quoi être dégoûté. Nous n'entendons que des commentaires hostiles à Depardieu. La parole n'est pas donné à ceux qui approuvent. Il faut comprendre que ces derniers n'ont pas la même perception des choses. Quand ils approuvent l'obtention de la nationalité russe par Depardieu c'est plus la fierté de voir un monument du cinéma devenir citoyen russe que l'approbation des raisons de sa démarche. Il s'avère que j'ai quelques connaissances en Russie et je peux en parler un petit peu. Bien sur qu'il y a des gens qui considèrent que le comportement de Depardieu n'est pas patriote ! Mais la grande majorité sont fiers qu'un tel acteur manifeste de l'intérêt à leur pays. Les russes aiment les stars et il n'est pas dans leur mentalité de les jalouser et encore moins de les "démonter" pour leur réussite. Le syndrome de Poulidor n'existe pas en Russie. Ces gens là, vous ne les entendrez jamais...

 

J'ai entendu JJ Bourdin à la radio lundi matin sur le sujet. Il a tenu des propos insultants envers la Russie, pays dans lequel les minorités seraient persécutés. Il nous a resservi l'emprisonnement des Pussy Riot. Il a traité les russes de racistes et de xénophobes. Sans oublier une mention spéciale pour Poutine qui aurait truqué les élections pour gagner. Manque de chance, son interlocuteur, le député UMP Mariani, lui a répondu que Poutine était finalement le président le moins pire que la Russie pouvait avoir actuellement, rappelant que celui-ci a été élu démocratiquement même si l'on a pu constater quelques irrégularité minimes comme dans toutes élections (c'est la moindre des choses qu'il dise cela après le sketch Copé - Fillon). Rappelons que les Pussy Riot ont été condamné justement après avoir insulté l'église orthodoxe et le président de leur pays. Qu'en aurait-il été dans un pays islamique ? Et qu'en aurait-il été en France où Pascal Hilloul et Pierre Cassen se sont retrouvés devant la justice pour simplement avoir donné une opinion non conforme au fascisme de la bien-pensance ?

 

J'invite Bourdin à aller sur les bords de la Volga constater comme musulmans tatares, russes slaves et descendants des allemands dis "de la Volga" partagent saucisson et vodka dans la fraternité comme un pied de nez aux islamistes du Caucase qui voudraient bien enflammer la région. Tous se sentent russes et pourraient donner des leçons à nos racailles. S'il y a une minorité persécuté, c'est celle des russes se trouvant dans les anciennes républiques soviétiques comme l'Ouzbékistan, le Tadjikistan, de plus en plus sous influence islamique.

 

Je ne parlerai même pas de Désir et de Belkacem les choisis de la diversité et dont la réaction est aussi insignifiante que le talent qu'ils sont supposé avoir pour occuper les postes qui sont les leurs.

Le suisse Pascal Décaillet considère lui sur son blog que « le problème, c'est la France. Qui a géré de façon calamiteuse ses finances publiques depuis des décennies, gauche ou droite au pouvoir d'ailleurs. Et qui vient maintenant lancer une grande croisade, prétendument morale (laissez-moi rire), pour récupérer le maximum d'argent, là où c'est possible ».

http://pascaldecaillet.blog.tdg.ch/archive/2013/01/07/qui-osera-repondre-a-la-france.html

 

Finalement je suis bien content que Poutine est mouché notre gouvernement d'amateurs...

 

chris 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article