Dominique TOULY

Publié le par Gérald BOTTOSSO

Dominique Touly (small)

Législatives 2012 - Rassemblement Bleu Marine

 

Suivez ma campagne sur mon site officiel ...

 

Qui suis je ?

 

Je suis une candidate citoyenne ayant abandonné les tables familiales dominicales constituées de ma nombreuse descendance pour me consacrer à son avenir difficile d’une autre manière : l’engagement politique autour d’une femme, Marine le Pen dont j’ai rejoint les idées de reconstruction d’une France vivante mais oubliée.

C’est pourquoi Versailles me voit souvent sur les marchés du dimanche à distribuer des tracts, tentant de partager avec la population ma vision de la politique patriotique car il me semble y trouver les réponses à l’oubli, à la négligence, à la destruction du pays et de son peuple par le retour à un protectionnisme raisonné, par la réduction des dépenses publiques grâce à des choix d’économies sans passer par l’austérité, par la confrontation aux problèmes que génère l’immigration, par la restauration de l’autorité de l’Etat…

Ma personnalité est un peu atypique : professeur ne partageant pas les valeurs de gauche, un peu bourgeoise aimant le confort et capable de résister à la rudesse du « manque » traversé dans ma vie de mes propres erreurs, à l’écoute de la misère humaine et sociale. Ma caractéristique est d’être à la fois gentille et ferme.

 

Pourquoi vous présentez-vous ?

 

Je me présente a contrario de bon nombre de mes adversaires politiques pour l’intérêt général et non par intérêt personnel Je n’ai besoin de valoriser ni mon ego ni mon portefeuille bien que ce dernier commence à rétrécir comme une peau de chagrin à l’instar de celui de beaucoup de Français. J’ai absolument besoin de proposer aux électeurs de ma circonscription les lignes politiques intelligentes de ma Présidente pour une France en meilleur état de marche. Cela m’apparaît à cet âge de ma vie une urgence pour les autres réclamant de moi une part de sacrifice personnel. Et ma vérité, je pense, sans orgueil, en fera réfléchir certains.

 

La cirsconscription est très partagée, entre Versailles d’un côté et SQY de l’autre : comment comptez-vous l’aborder ?

 

C’est parfait : les électeurs de ma circonscription représentent, pour beaucoup d’entre eux, les paradoxes dans l’unité idéologique européenne. Ils sont mondialistes et européistes de droite et de gauche, je suis nationale et patriote donc je représente l’alternative. Je me définis comme la candidate unique de l’opposition. La vraie. Je vais essayer d’aller chercher chez chacun de mes électeurs de droite et de gauche, leur attachement patriotique et populaire. La gauche socialo-communiste et la droite privée de tête préfèrent la Finance, la City, la Banque, l’ultra libéralisme, je proposerais du banc de mon Assemblée vraiment nationale, l’Europe des nations, le protectionnisme raisonné, l’ouverture et la tolérance des peuples avec les peuples et non pas l’intolérance des peuples contre les peuples, ce qui nous est souvent reproché par méprise ou bêtise. Sous couvert de bonnes intentions, cet ensemble gauche/droite est fait de trahisons, de mesures démagogiques tirant son peuple vers le bas à son unique profit d’intérêts personnels. Il suffit juste de les regarder et je compte sur ce sens de l’observation et du regret que les français sont capables de montrer pour se retourner, se réveiller. En tout cas, je ferai de mon mieux pour traverser cette discordance.

 

Quels seraient vos projets prioritaires si vous étiez élue ?

 

Je passerais au crible toutes les dérives, petits arrangements entre amis, ce qu’on appelle vulgairement les « magouilles » politiciennes du genre « tu proposes ça, je suis d’accord et à moi tu me donnes ça »… J’ai vu ces manoeuvres peu respectueuses de la parole des Français en coulisses et parfois en sessions parlementaires. Ces députés qui gesticulent, lisant leurs sms et faisant ceux qui écoutent…à grands frais de l’argent public.

Je proposerais immédiatement et si possible avec comme horizon les élections, des lois démocratiques rétablissant l’anonymat des signatures, la proportionnelle intégrale, le non droit de vote aux étrangers, le renforcement de la liberté de la presse et de son indépendance.

Je proposerais aussi au plus vite les lois du temps précieux pour les victimes soumises aux attentes interminables de la Justice. Une orientation pour moi très ciblée sur la Justice en général, mettre fin aux abus, ces plaintes diverses et variées qui empoisonnent en particulier les familles françaises en leur sein.

Enfin et très vite, je proposerais des lois favorisant une politique familiale juste, rétablissant la parité pour les parents des enfants qu’ils soient biologiques ou adoptés, rétablissant le logement, respectueux des coutumes, rétablissant l’Education sous le règne à nouveau de l’autorité du maître, soutenu par sa hiérarchie…

 

Croyez-vous à une vague bleu marine à Versailles ?

 

Je crois qu’aucune élection à Versailles ne se ressemble. La présidentielle a soutenu d’un fort taux de suffrages Monsieur Nicolas Sarkozy, un homme particulier abandonné par les siens. Je hais la trahison partout où elle se place à droite comme à gauche. Monsieur Nicolas Sarkozy a laissé un message tardif aux électeurs de la droite populaire et de la gauche patriotique. J’espère que les Versaillais ne se laisseront pas prendre par la copie et l’usurpation. Je leur dis tout de suite que je suis l’original sans « e », c’est-à-dire, en ce qui me concerne la vraie droite populaire et j’ajouterais qu’ailleurs dans ma circonscription, je reste la patriote de leur sensibilité. Je crois à une vague bleu marine à Versailles et je dis à mes futurs électeurs qu’ils peuvent compter sur ma parole. Je suis une candidate de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Qu’on se le dise!

 

Si vous ne passez pas le 2nd tour, quel candidat soutiendriez-vous ?

Dans ce cas, j’attendrais la décision de ma Présidente Marine le Pen et alors j’expliquerais à mes électeurs sa consigne de vote.

 

Publié le lundi 14 mai 2012 sur MonVersailles.com

http://www.monversailles.com/legislatives-2012/dominique-touly-front-national-legislatives-2012/

 

Dominique TOULY a été candidate FN aux cantonales de 2011 sur le canton de Versailles Nord-Ouest.

Voir l'article publié sur MonVersailles.com le 10 mars 2011

 

 

Publié dans Législatives 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article