Elections Américaines : Un résultat normal

Publié le par Christophe

résultat éléction us

Le résultat des élections présidentielles américaines bien que prévisible nous intéresse au plus haut point sur le plan des raisons de la victoire du président sortant. L'analyse de sa victoire passée, le reste est sans importance car la politique extérieure américaine aurait été la même avec l'un ou l'autre. En revanche les raisons de la victoire d'Obama comportent des similitudes avec celle de Normal 1er. Mais ce n'est pas le seul rapprochement que l'on peut faire entre les USA et la France. Aussi étrange que cela puisse paraître c'est dans le débat sur le mariage gay Français que je trouve une passerelle avec les élections américaines.

 

Obama et Normal 1er : Des victoires communautaires

 

La victoire d'Obama et celle de Normal 1er sont sont communautaires. L'Amérique est coupée deux par le communautarisme et les différences raciales. 93% des Noirs ont voté pour leur candidat, 71% des Latinos ont fait de même. En revanche, les Blancs ont voté massivement pour Romney, surtout les hommes blancs qui n’ont été que 25% à donner leur suffrage au Président sortant. De son côté Normal 1er a fait la différence sur Sarko grâce au vote des musulmans qui ont votés à plus de 90 % pour lui. En l'absence de mobilisation de tous les blancs pour Romney et de toutes les forces vives de la droite pour Sarko, les deux ont perdu. Indéniablement les communautés, les races et les religions ont influencés les résultats. On peut parler de vote communautaire.

 

carte-us-vote (1)

Voici à quoi ressemblerait la carte des États-Unis si seuls les Blancs avaient voté le 6 novembre 2012.
Sources : les sondages réalisés à la sortie des urnes par CNN le 6 novembre 2012.

* New York est indéterminé car les Blancs sont partagés à 49-49.

 http://www.ndf.fr/files/2012/11/carte-us-vote.jpg

 

 

Une drôle de pétition depuis la réélection d'Obama

 

Plus de 100.000 Américains souhaitent que leur État quitte la Fédération américaine depuis la réélection de Barack Obama. Des citoyens américains demandent dans des pétitions que leur État quitte la Fédération américaine. Le mouvement touche une vingtaine d'États, majoritairement du Sud et favorables aux républicains. Le seuil des 25.000 signataires, à partir duquel la Maison-Blanche s'était engagée à apporter une réponse publique, a été pulvérisé.

http://www.lefigaro.fr/international/2012/11/14/01003-20121114ARTFIG00651-le-texas-pret-a-faire-secession-pour-en-finir-avec-obama.php

Le piège semble se refermer sur l'Administration Obama qui était fière de fournir un outil moderne au droit de pétition, sacré en Amérique. Le nom du site lancé par la Maison-Blanche où sont recueillies les pétitions s'appelle We the People (Nous, peuple des États-Unis), en référence aux premiers mots du préambule de la Constitution des États-Unis. «Nous avons créé ce site parce que nous voulons vous entendre», se vantait alors la Maison-Blanche, en promettant l'étude des propositions par ses experts et des réponses circonstanciées. Donc acte !

 

 

Romney n'était qu'un faire valoir

 

Mais le mormon Romney n'a pas recueillis tous les suffrages espérés dans son propre camps.

De nombreux mormons ont voté Obama. La raison est que la polygamie bien qu'interdite aux États-Unis, est encore très pratiquée. Les polygames ont voté pour Obama espérant qu’il légalise le «mariage» gay, première étape avant une possible réintroduction de la polygamie légale. D'un côté des communautés immigrées qui se sont mobilisées pour Obama et de l'autre la communauté souchienne américaine amputé d'une partie importante de son électorat, c'était mission impossible pour Romney. Je ne peut pas croire que la trahison des mormons intégristes n'était pas prévue par Romney. Aussi j'ai l'impression qu'il n'était qu'un sparing partner pour Obama. Ce dernier avait besoin de quelqu'un en face de lui pour légitimer sa victoire mais nous étions dans la situations du boxeur qui rencontre un adversaire beaucoup plus faible juste pour avoir l’événement qui permettra de remporter un titre et faire perdurer le système.

 

 

Les raisons du choix des mormons intégristes

 

L’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours, dont Mitt Romney a été évêque, a mis en place une loi de chasteté très rigoureuse. Ce code moral interdit les relations sexuelles avant le mariage, la masturbation et l’adultère. La fidélité à son partenaire doit être complète, le mariage est au centre de tout. Une rigueur qui ne colle pas avec le mormonisme intégriste.

http://www.lds.org/manual/gospel-principles/chapter-39-the-law-of-chastity?lang=eng

Mais curieusement la polygamie est souvent associée à cette communauté. La pratique a pourtant été abolie officiellement dès 1890. Il reste toutefois quelques groupes fondamentalistes excommuniés, perdus dans la campagne de l’Utah. Les autorités ferment globalement les yeux sur leurs pratiques illégales. Ces groupes soutiennent plus le président sortant que Mitt Romney. «Moi, ce qui m’intéresse particulièrement, c’est qu’Obama est en faveur du mariage gay», explique Joe Darger à Libération.

http://next.liberation.fr/sexe/2012/11/06/la-vie-sexuelle-des-mormons_858241

Cet entrepreneur, qui a trois femmes, explique son vote pour Obama : «S’il est réélu et que cela va plus loin, alors on pourra se battre encore un peu plus pour rétablir la polygamie. Après tout, ce ne sont que deux modes de vies différents et le gouvernement ne devrait pas nous dicter ce que l’on peut faire dans nos chambres à coucher», se défend-il.

 

Morminisme et islam : Des similitudes

 

Dans mon article d'avant les élections j'avais conclu en expliquant ma perplexité sur le mormonisme. http://www.fn78-1.fr/article-elections-usa-chinois-russes-islam-etc-112070584.html

Le mormonisme, comme l’Islam hier et aujourd’hui, a souvent été pointé du doigt pour diverses raisons. Dès le début des années 1830, le mormonisme fut comparé à l’Islam, par ses détracteurs, souvent des protestants évangéliques. Certains critiques du mormonisme et de son prophète parlent alors même d’ « Islam américain ».

L’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours entend aujourd’hui avoir de bonnes relations avec les musulmans, sans doute dans un souci de respectabilité du pluralisme religieux américain et de respectabilité envers des musulmans qui sont de potentiels convertis au mormonisme. Dans un article publié en août 2000, James Toronto, professeur associé d’études islamiques à l’université mormone Brigham Young (Utah) souligne « l’admiration que les dirigeants de l’Eglise [mormone] ont témoigné à travers les années envers les contributions spirituelles de Mohammed ». Le professeur mentionne des dirigeants mormons qui dans les années 1850 soulignaient que Mohammed était descendant d’Abraham, et avaient de l’empathie pour des musulmans qui, comme eux, se trouvaient caricaturés par les « chrétiens ». Le professeur mentionne aussi la déclaration officielle de l’Eglise mormone de 1978, qui place le fondateur de l’Islam dans la catégorie des « grands dirigeants religieux du monde ».

http://mormonismes.hautetfort.com/archive/2012/08/10/mitt-romney-l-islam-ophobie-et-le-mormonisme1.html

Rien que cela ! Si les musulmans sont de potentiels convertis au mormonisme, la réciproque existe et cela suffit a établir clairement des similitudes. Décidément Romney n'avait aucune chance face au « supposé musulman » Obama.

http://www.huffingtonpost.com/wajahat-ali/barack-obama-muslim-presi_b_689254.html

 

 

La passerelle avec le « mariage pour tous »

 

C'est la que la comparaison avec le débat Français trouve une passerelle. L'instauration du « mariage » gay peut peut-être mener à celle de la polygamie…Cela explique le silence des musulmans dans le débat Français. Et si nous lisions dans leurs pensées, peut-être y verrions nous des paroles dans le style « serrons les dents et acceptons le mariage homo. Si cela abouti à l’acceptation de la polygamie en France, nous serons récompensés d'avoir contenu notre haine ». Les islamistes qui détestent les homosexuels, sont étrangement absent du débat Français et cela ce n'est pas normal. Les musulmans de France ont le secret espoir de vivre légalement sur notre sol avec leur nombreuses épouses...

 

 

 chris

 

 

 

Publié dans Décryptage

Commenter cet article