Élections USA (Chinois, Russes, Islam, etc...)

Publié le par Christophe

usa-presidential-elections-2012-

Des observateurs russes contrôleront la régularité des élections américaines.

Vous ne rêvez pas ! Les Chinois de l’agence Xinhua (1) révèlent que la Russie compte envoyer des observateurs pour surveiller l’élection présidentielle aux États-Unis ce mardi 6 novembre.

Quand au résultat de ces élections, quel qu'il soit, le vainqueur ne changera rien pour moi et les médias Français qui soutiennent Obama s'en remettront si celui-ci venait à perdre...

 

 

Celui qui a jeté la première pierre

 

golos usaL'administration Obama et ses dhimmis européens ne se sont pas gêné lors de la dernière élection présidentielle russe et pour les législatives de dénoncer maintes irrégularités, fondées ou non fondées, ces dernières étant somme toute assez inévitables en démocratie normale, donc imparfaite, personne n'a oublié l'épisode Bush-Gore et Aubry- Royal, entre autres.

Si vous nous lisez vous savez comment via les ONG de type GOLOS (2) les américains ont tentés de faire perdre les élections à Poutine et comment depuis via des idiots utiles il essayent de déstabiliser la Russie.

Toujours est-il que, les médias Français en tête de liste, bon nombre d'occidentaux ont voulu faire passer la Russie pour une république bananière incapable de contrôler un scrutin et son président pour un dictateur au travers de l'affaire des Pussy Riot (3). Un président non dhimmi se devait de réagir, voilà qui est fait.

 

 

La réaction

 

poutine-clin-doeilC’est ainsi qu’on vient d’apprendre, via l’agence Xinhua que la Russie compte envoyer des observateurs pour surveiller l’élection présidentielle aux États-Unis ce mardi 6 novembre (4).
Selon une déclaration faite vendredi par le ministère russe des Affaires étrangères, le Kremlin enverra certains députés de son Parlement aux États-Unis dans le cadre de la délégation de supervision de 57 membres de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. Les observateurs russes comprendront également les diplomates de l’ambassade russe à Washington et les employés des consulats russes dans plusieurs villes des Etats-Unis.
Par ailleurs, le porte-parole du ministère Alexandre Loukachévitch a également accusé les autorités américaines d’empêcher une supervision internationale complète des élections présidentielles, selon un communiqué publié sur le site Web du ministère.

« Les élections aux États-Unis peuvent difficilement être considérées comme parfaites du point de vue des normes et critères généralement acceptés », a déclaré M. Loukachévitch, qui a en outre souligné le « caractère obsolète et indirect » de la présidentielle américaine, ainsi que l’absence de système d’accréditation des observateurs étrangers au niveau national.

 

 

USAID se mêle de la politique russe

 

usaidLe 20 septembre 2012, le président russe Vladimir Poutine avait soutenu l'affirmation du ministère russe des Affaires étrangères, selon laquelle l'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) avait tenté de se mêler de la politique en Russie (5).

Le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexander Lukashevich, avait demandé à l'USAID de quitter la Russie à partir du 1er octobre 2012.

La décision d'expulser l'USAID a été prise "en raison des tentatives de l'agence d'influencer le processus politique, les institutions de la société civile, et les élections aux différents niveaux, à travers la distribution de prêts", a expliqué le porte-parole.

On aurai pu s'attendre à un démenti formel des autorités américaines d'avoir tenté de s’immiscer dans les élections russes, mais il n'en a rien été et le Le département d'Etat américain s'est contenté de déclarer que « que la décision de Moscou était regrettable ». Auraient-ils peur que Poutine sorte des preuves ?

 

 

Pourquoi l'info vient des Chinois

 

XINHUALes chinois sont tout heureux de nous « balancer » l'énumération des petits coup bas que se rendent Russes et Américains.

Pour les chinois a promouvoir ce genre d'information leur sera utile pour compter sur l 'échiquier mondial autant que les deux autres. Pour les chinois, voir la Russie contester aux Américains la suprématie mondiale et analyser la riposte, leur permettra d'orienter leur politique. Le but pour les asiatiques étant d'obtenir que le monde tourne autour d'un trio de puissances mondiales (USA, Russie, Chine). Les Européïstes parleront de quatuor en y associant la CE, mais personnellement je pense que les Européens sont manipulés par les USA et qu'ils faut donc les placer dans cette famille et parler de trio des puissances mondiales.

 

 

 

Le choix entre le dhimmi de l'OCI ou le mormon de l'islam américain

 

usa islamCette annonce faite officiellement par le porte-parole du ministère russe des affaires étrangères témoigne de la volonté de Moscou de rendre la monnaie de leur pièce aux autorités américaines et européennes, qui mènent des campagnes incessantes pour dénoncer le prétendu manque de transparence et de fiabilité des élections en Russie.

Naturellement, les observateurs russes ne changeront rien au résultat et au fonctionnement des élections présidentielles américaines du 6 novembre prochain.

Impossible de faire un pronostic sérieux sur le nom du futur vainqueur de ces élections. D'ailleurs peu importe. Mon premier réflexe est de souhaiter la défaite de Barak Obama pour de multiples raisons dont voici quelques exemples :

- Lorsqu'il a été élu nos banlieues se sont enflammées (dans le bons sens du terme pour une fois) et enthousiasmées de l'élection d'un président noir. Ces gens qui sautaient de joie ne réalisaient pas qu'il était président des USA et pas des Banlieues Françaises (quoi que...). Je serai mort de rire de les voir pleurer sa défaite...

- Les origines musulmanes du président Obama pourraient justifier l'attitude dhimmi de madame Clinton envers l'OCI (6).

- C'est le président Obama qui a nommé Charles Rivkin à l'ambassade américaine à Paris en le chargeant d'une mission bien précise (7).

 

Oui mais, je m'interroge également sur qui est vraiment le mormon Mitt Romney.

 

Le mormonisme, comme l’Islam hier et aujourd’hui, a souvent été pointé du doigt par un certain protestantisme évangélique fondamentaliste. En fait, dès le début des années 1830, le mormonisme fut comparé à l’Islam, par ses détracteurs, souvent des protestants évangéliques. Certains critiques du mormonisme et de son prophète parlent alors même d’ « Islam américain » (8)

 

Finalement, que le plus magouilleur gagne !   

  1. http://fr.wikipedia.org/wiki/Xinhua

  2. http://www.fn78-1.fr/article-souleymane-vladimir-poutine-n-est-pas-un-dhimmi-108444004.html

  3. http://www.fn78-1.fr/pages/Le_dossier_Pussy_Riot_FEMEN-8362055.html

  4. http://french.news.cn/monde/2012-10/27/c_131933432.htm

  5. http://french.news.cn/monde/2012-09/20/c_131863200.htm

  6. http://www.fn78-1.fr/article-le-processus-d-istambul-108451955.html

  7. http://www.fn78-1.fr/article-bilal-asselah-nightrunner-106275349.html

  8. http://mormonismes.hautetfort.com/archive/2012/08/10/mitt-romney-l-islam-ophobie-et-le-mormonisme1.html

 

chris

Publié dans Actualités

Commenter cet article