Eric Zemmour et Lady Gaga auto-réconciliés !

Publié le par Christophe Gilles

Zemmour Gaga
 
L'actualité de 2012 réunis les deux personnages dans la même « charrette » alors que tout les oppose et que leur dernière rencontre (1) d'il y a 3 ans les avait laissé en froid.
 
(1) Rappel des faits :
 
En septembre 2009, Laurent Ruquier a reçu dans son émission «On n'est pas couché» diffusée sur  France 2 la chanteuse Américaine Lady Gaga.
Les deux chroniqueurs de l'époque étaient Éric Zemmour et Éric Naulleau.
Lors de l'émission les deux animateurs avaient un peu allumé la star américaine qui s'était défendu calmement.
Naulleau se revendique de gauche et son intervention n'a été que peu critiqué par les médias. Ces derniers s'étaient focalisés sur Éric Zemmour, mettant en avant un clash entre la chanteuse et lui.
Il est vrai que Éric (ndlr: que j'adore) avait été plutôt ridicule dans ses propos envers la star, apparaissant comme un ringard (ndlr: il est tellement parfait la plupart du temps que je le pardonne).
 
Les retrouvailles :
 
Lady gaga et Éric Zemmour se sont retrouvé aujourd'hui, non pas physiquement, mais « victimairement » grâce à l'actualité artistique et politique de ces derniers jours...
 
Zemmour viré de RTL :
 
La direction de RTL décide d’éjecter son chroniqueur vedette, malgré les taux d’audience que celui-ci vaut à la station. Éric Zemmour a consacré mercredi 23 mai 2012 une chronique à Christiane Taubira.
La chronique intitulée Comme un petit parfum de mai 1981 sur la Place Vendôme, a provoqué des réactions de Sos Racisme et du Mrap.
 
 
Dans un communiqué, le Mrap dénonce le «délire misogyne et raciste» d'Éric Zemmour. Le mouvement «en appelle donc au Conseil Supérieur de l'audiovisuel pour que sa mission s'exerce contre une radio qui donne un tel espace à la haine raciste et misogyne».
 
Même tonalité du côté de SOS Racisme.
Dans une chronique publiée vendredi dans Le Monde, Dominique Sopo, président de SOS Racisme, raille le «machisme grossier» du journaliste. «Espérons qu'un jour les complexes d'Eric Zemmour se résoudront sur un divan plutôt que par l'expression radiophonique d'une haine quotidienne obligeamment permise par la sollicitude de RTL à l'endroit de ce personnage», écrit-il.
 
Lady Gaga cède à la menace islamiste et annule son concert en Indonésie :
 
Un groupe islamiste menaçait de semer le "chaos" au concert de Lady Gaga. La chanteuse a donc dû se résoudre à annuler le spectacle qu'elle devait donner devant 50.000 spectateurs à Jakarta, en Indonésie.
La star a préféré céder face à la fronde des opposants islamistes pour sa sécurité et celle des spectateurs.
Habib Salim Alatas président du FPI, avait fait part de son opposition à la star.
Le Front des défenseurs de l'islam (FPI) est bien connu pour ses raids souvent violents contre les bars et les salons de massage. Il avait assuré être en mesure de réunir 30.000 manifestants afin d'empêcher Lady Gaga, de «répandre sa foi satanique».
 
Gaga FPI
Selon la presse locale, le FPI s'était procuré des places de concert afin de pouvoir entrer dans le stade où devait se produire la star.
 
Pourtant, les deux concerts de Lady Gaga aux Philippines ont été autorisés alors que le doute planait. 
Les Philippines, pays très catholique, qui avait émis des doutes sur la faisabilité des concerts de Manille en raison de l'aspect provocateur de la star.
(40.000 fans se sont jetés sur les billets mis en vente aux Philippines).
 
Les censeurs présents lors de la première prestation de la jeune femme ont décidé que son comportement "provocant" restait dans les limites de la loi, a indiqué la ville. "Il faut l'admettre, certaines déclarations et chorégraphies étaient provocantes", a déclaré Antonino Calixto, le maire de Pasay, le district de Manille qui abrite la salle de spectacle où se produit la star américaine. "Mais pris dans leur ensemble, le contenu et la présentation peuvent être considérés comme faisant partie de l'expression d'une artiste",
   

   
Je suis en accord avec les catholiques Philippins sur le fait qu'il s'agit de «l'expression d'une artiste».
 
Je pense que la chronique d'Éric Zemmour était «l'expression d'un journaliste».
 
Voilà ces deux personnes condamnées par la vindicte et contraintes d'aller exercer leur métier ailleurs.
Les vrais extrémistes ne sont pas où on le pense...Qu'en pensez vous ?
L'agacement vous gagne ? Si ce n'est encore fait, rejoignez le Rassemblement Bleu Marine !
    
 
 
Christophe GILLES
 
Ref : C0006
Voir Aussi :

Publié dans Billet d'humeur

Commenter cet article