Halal guerre comme halal guerre !

Publié le par Christophe

soutien-vivres

 

Les militaires Français privés de porc !

Cela a encore été vérifié du 26 au 29 mars 2012 lors de l'exercice « Basex ».

L'armée de l’air a conduit son exercice annuel de gestion de crise « BASEX », qui permet de maintenir le personnel en condition opérationnelle et de s’entraîner à mettre en œuvre, dans des délais très brefs, un ensemble de mesures pour faire face à un éventail de situations de crise, de menaces ou d’agressions. Durant cet exercice les militaires sont placés fictivement dans des situations de conflits et c'est tout naturellement que outre la capacité opérationnelle sont aussi testé les Rations de combat individuelle réchauffables (RCIR) puisqu'elles constituent le repas du soldats au combat. Forcé de constater que l'islamisation de la société Française entraîne également une halalisation de la nourriture des militaires.

 

 

Basex

 

L’exercice Basex, qui s’est déroulé du lundi 26 au jeudi 29 mars 2012, a mobilisé l’ensemble des bases aériennes françaises.

http://www.defense.gouv.fr/air/actus-air/fin-de-l-exercice-basex-sur-toutes-les-bases-aeriennes/(language)/fre-FR#SearchText=basex 2012#xtcr=4

Cet entraînement bi-annuel grandeur nature, dirigé par le commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA), vise à entraîner les aviateurs à faire face à des situations de crise, qu’elles soient d’origine accidentelle ou liées au contexte géopolitique général. L’objectif consiste à acquérir les bons réflexes en temps de paix pour pouvoir les appliquer rapidement en temps de crise. Cela permet de maintenir le personnel en condition opérationnelle et de s’entraîner à mettre en œuvre, dans des délais très brefs, un ensemble de mesures pour faire face à un éventail de situations de crise, de menaces ou d’agressions.

 

 

La RCIR

 

La Ration de combat individuelle réchauffable (RCIR) couvre les besoins alimentaires journaliers d'un combattant, lorsque les circonstances excluent une alimentation traditionnelle.

http://www.scercat.terre.defense.gouv.fr/terre/equipements/materiel-individuel-et-alimentation/ration-de-combat-individuelle-rechauffable-rcir/(language)/fre-FR#SearchText=RCIR#xtcr=1

Date limite d'utilisation optimale : 2 ans maximum
Valeur énergétique : 3 200 kcal / 13 380 kJ - Protides : 13 % - Lipides : 32 % - Glucides : 55 %.
Variété : 14 menus différents dont : 7 sans porc, 4 pouvant être consommés froids.

Poids : 1 500 g.
Dimensions (mm) : 294 longueur, 149 largeur, 63 hauteur.
Spécificités : Contient un ensemble de réchauffage, étanche à l'eau grâce à un film de suremballage, tous les composants sont analysés et leur traçabilité est assurée, adaptée au paquetage du combattant, emballage rigide et robuste (protège de l'écrasement pendant le transport). Cette ration est assemblée par l'établissement spécialisé du commissariat de l'armée de Terre (ESCAT) d'Angers (chaîne automatisée)

 

 

La réalité

 

Vous avez lu ci-dessus qu'il existe 14 menus différents dont 7 sans porc. La réalité c'est que dans la plupart des cas le choix proposé est du menus sans porc. Parlez avec les militaires autour de vous et posez leur la question. Personnellement tous ceux que j'ai rencontré n'ont eu droit qu'a des rations sans porc. Cette année encore aucun d'un n'a eu une boite qui ne comportait pas l'inscription « sans porc ». J'en ai récupéré une (voir photos ci-dessous).   

   

29112012058 29112012059

 

Les repas contenant du porc existent mais ils ne sont presque jamais proposés. La raison est qu'il y a de plus en plus de musulmans dans l'armée Française d'une part et que les théâtres d'opération sont essentiellement situé dans des pays musulmans ce qui est un comble pour la religion de paix et d'amour qu'est l'islam...

Pour comprendre encore mieux je vous propose de lire un extrait de la FAQ du service commissariat des armées.

La question (ou plutôt l'affirmation) posée par le militaire était la suivante :

"Il n’y a pas de variété dans les menus, en exercice ou en opération je mange toujours la même chose" !
La réponse est assez longue aussi en voici seulement quelques extraits :
(…) La RCIR (Ration de Combat Individuelle Réchauffable) se décline en 14 menus différents. Les menus de 1 à 7 sont sans porc, sans alcool, sans saindoux, les menus de 8 à 14 peuvent contenir du porc, de l’alcool (dans la formulation des recettes) ou du saindoux (…) tous ces composants sont conditionnés en rations à l'ESCAT d'Angers menu par menu grâce à une chaîne entièrement robotisée. L’ESCAT procède au panachage des palettes mono-menus au niveau des cartons de rations (…) au départ de l’ESCAT d’Angers, la variété est donc assurée (…) des palettes mono-menus ont pu être expédiées, du fait des lourdes contraintes douanières et vétérinaires à l’entrée dans certaines zones (interdiction de telle ou telle viande par exemple)

(…) Un autre phénomène qui explique aussi une partie de ce problème est la volonté de commandement que toute une « section » mange la même chose afin de ne pas créer de disparités.

(…). La FAQ ici
C'est clair. Les rations contenant certaines viandes ne sont pas acheminées dans certains pays. Nul doute que l'on peut interpréter par « le porc n'entre pas dans les pays musulmans ». De plus, le commandement veut que tout le monde mange pareil pour ne pas créer de disparité. Cela veut donc dire que s'il y a 1 seul musulman au sein d'une troupe de 100 personnels, ils seront 99 à manger sans porc que cela leur plaise ou non. Il y a de plus en plus de fils d'immigrés musulmans dans l'armée Française et actuellement trouver une troupe où il n'y en a pas est quasiment impossible selon les militaires. Le choix se trouve donc cantonné au menus de 1 à 7. 50% des menus sont donc écartés et finalement on peut comprendre que le militaire qui a posé la question ait le sentiment de manger toujours pareil... Même si la qualité des repas n'est pas si mauvaise.

 

 

Nos militaires mangent donc halal

 

Plus d'alcool, dans les boites comme dans le passé, quasiment que des menus sans porc, on peut donc considérer que les militaires français mangent halal. D'ailleurs il est confirmé que l'inscription du mot « halal » figurait sur les boites et qu'elle a subitement disparu depuis quelque temps.

 

 

patch infidel   http://www.tactical-equipements.fr/patch-infidel-pvc-hazard-4-p-6298.html       
 basic food  

http://www.tactical-equipements.fr/patch-basic-food-groups-milspec-monkey-p-6209.html

       
 porc crusaders  

 

http://www.hawktecharms.com/Pork-Eating-Crusader-Morale-Patch-p/mp-prkeat.htm

 

Nos militaires sont de plus en plus nombreux à porter des « morale patchs » même si c'est interdit . Mais hélas contrairement à ce qu'ils affichent sur leur uniforme ils ne mangent plus de porc...

 

 chris

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Enquête

Commenter cet article