L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit

Publié le par Christophe Gilles

Syrie 
Dans un interview accordé à France 24 un certain sylvain CREPON attaque le Front National sur sa position vis à vis du président Syrien Bachar El-Assad. Pour l'occasion, France 24 racole en titrant son article : «Pourquoi le Front national soutient les dictateurs arabes».
 
Sylvain Crépon y est proclamé spécialiste de l’extrême droite française et capable de décrypter la position du FN.
 
Immédiatement deux interrogations me sont venues à l'esprit, et je vais modestement tenter d'y répondre.
 
1/ Qui est Sylvain CREPON et qu'elle légitimité a t-il pour porter un tel jugement sur le FN ?
 
Sylvain Crépon, est selon Atlantico : Docteur en sociologie et chercheur au laboratoire Sophiapol de l'université Paris-Ouest-Nanterre, étudie le Front national depuis le milieu des années 1990. Auteur de plusieurs travaux de référence sur l'extrême droite, ses recherches portent également sur les minorités religieuses en France et en Europe.
 
Il se déclare donc comme étant un des spécialistes pour parler du FN.
 
Ne trouvant pas de page le concernant sur l'encyclopédie libre Wikipédia, je me suis intéressé aux raisons de son absence. J'ai découvert que sa page avait été supprimée au motif que sa légitimité n'était pas suffisamment reconnue y compris par ses pairs.
 
La page de Wikipedia «Discussion:Sylvain Crépon/Suppression» comporte à son sujet, des expressions comme : «Admissibilité Non Démontrée» ; «certes invité des médias mais pas cité par ses pairs» et «pas encore assez connu et reconnu».
 
Après cela, voilà que sa légitimité à parler du FN est égratignée.
 
Poursuivant ma recherche, je découvre au fil de ses diverses interventions dans les médias, diverses déclarations de l'intéressé qui démontrent son parti pris anti-FN.
 
J'ai choisi deux exemples qui parlent d'eux même :
Voir ici «Le FN recrute toujours dans l’électorat qui vit la précarité ou a peur de la vivre»
Et ici «Moins on est instruit, plus on vote FN»
 
Maintenant que le masque est tombé, j'en viens à la seconde partie de ma réflexion ;
 
2/ Pourquoi Marine Le Pen ne condamne pas le régime de Bachar El-Assad ?
 
Il me semble que ce qui se passe en Tunisie, en Égypte et en Libye répond déjà à la question. On ne peut pas se réjouir de l'arrivée au pouvoir de régimes islamiques.
 
Il convient d'adopter une attitude prudente et de ne pas se fier aveuglément aux médias pour condamner tel ou tel régime sans que les faits soient totalement avérés.
 
Ci-dessous voici quelques vidéos qui démontrent qu'il est très aisé de manipuler l'opinion publique et de ne pas donner toute l'information disponible. Lorsqu'on a compris que certaines personnes sont prêtes à tous les stratagèmes pour nous désinformer, on ne peut qu'être prudent et ne pas croire les yeux fermés tout ce que l'on nous montre, tout ce que l'on nous dit... 
 
Premier extrait : Comment concevoir une vidéo destinée à se victimiser.
 
   
Deuxième extrait : On ne nous dit pas tout. La chaîne de télévision «Russia Today» nous dévoile que des militaires Français étaient présents en Syrie. Je n'ai pas entendu de médias Français révéler cette information. Que font-ils là bas ?
 
 
 
Troisième extrait : Toujours selon «Russia Today», l'armée Turque a testé pour les Américains la défense Syrienne.
 
 
 
Je me demandais pourquoi les programmes d'une chaîne d'information russe étaient totalement en anglais, maintenant j'en comprend l'utilité. C'est bien plus pratique pour informer le monde...
 
 
 
Quatrième extrait : Khaled Abou Saleh, le syrien aux mille visages. Pour l'instant je n'ai rien trouvé qui pourrait confirmer que c'est un hoax.
 
Présent à la Conférence des “amis” du peuple syrien, le 6 Juillet 2012, présidé par François Hollande, ce soit disant Syrien, a été plusieurs fois filmé par la chaîne Al-Jazeera, en tant que syrien tué, blessé, rebelle, secouriste, activiste, etc !
 
 
Cinquième extrait : une vidéo amateur faisant des révélations fondées ou pas sur le provenance des armes des rebelles Syriens (je vous l'ai dis, la manipulation est partout).
 
 
Cliquez sur l'image ci-dessous pour ouvrir le journal gratuit évoqué dans la vidéo. 
   Journal Metro
 
Après tout cela, vous comprendrez pourquoi je suis prudent et je ne crois jamais aveuglément tout ce qui est affirmé par les médias. Je ne suis pas un responsable politique et je ne suis donc pas obligé de donner mon opinion publiquement.
 
Marine a ce privilège très piégeur. Aussi avant d'affirmer quoi que ce soit, elle le valide et réfléchit sur le sujet.
 
«L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit Aristote
 
Marine Le Pen est une responsable politique que je n'ai pas peur de suivre ! 
 
Marine Le Pen 
 
Christophe Gilles 
 
Ref : C0023
 

Publié dans Décryptage

Commenter cet article

Gérald Bottosso 20/07/2012 13:00


18:17 19/07/2012


LE CAIRE, 19 juillet - RIA Novosti


 


De faux reportages sur les événements en Syrie sont réalisés par une entreprise qatarie spécialisée dans la production de décors cinématographiques, rapporte jeudi l'agence syrienne SANA,
précisant que cette entreprise est située dans les environs de Doha.



Selon l'agence, qui cite ses propres sources, on trouve dans la région d'al-Zoubayr, en banlieue de Doha, des maisons et des rues ressemblant à celles de Damas, de Lattaquié et d'Alep. A
l'heure actuelle, cette région voit affluer des véhicules, dont des jeeps militaires avec des plaques d'immatriculation syriennes, ainsi que des lots d'uniformes syriens destinés à simuler les
opérations des "troupes du régime de Damas".


D'après les journalistes de SANA, ces mises en scène seront utilisées par des chaînes de télévision arabes et occidentales hostiles à Bachar el-Assad pour déclencher une nouvelle vague de
guerre médiatique et convaincre la communauté mondiale de la nécessité d'une intervention armée en Syrie.