l'Observatoire du Pluralisme des Cultures et des Religions

Publié le par Christophe

OPCR

Jamais à court d'idées les adeptes du multiculturalisme forcé ont accouché d'un énième organisme inutile si ce n'est d'accentuer notre perte de souveraineté et d'identité nationale.

 

L'O.P.C.R, l'Observatoire du pluralisme culturel et religieux devrait être officiellement lancé en France au début du mois d’octobre.

Rien qu'en lisant le nom, nous comprenons vite que nous avons tout à perdre et qu'il y aura très vite une culture et une religion qui tentera d'imposer son dictat aux autres. Je crois que je ne vous ferai pas l'affront de la nommer...

 

La création

 

L’Observatoire du Pluralisme des Cultures et des Religions est un projet qui a germé au lendemain des nombreuses agressions subies par les chrétiens en Irak. L’initiative en revient a des femmes et des hommes d’opinions, de convictions et de croyances diverses.

Une mobilisation oecuménique, en 2008, a permis de sensibiliser l’opinion publique autour de leur situation en Irak, au Proche et Moyen-Orient.

Voilà que cela partait d'un bon sentiment et je ne peux qu'être d'accort.

Sauf que les initiateurs ont décidé qu’il ne fallait pas se focaliser sur les seuls chrétiens et que c’est le pluralisme des cultures et des religions qu’il faut défendre aujourd’hui, le projet a changé de taille pour s’ouvrir aux musulmans et aux juifs.  Le projet d’un observatoire en est issu, sous le nom d’Observatoire du Pluralisme des Cultures et des Religions au service des Droits de l’Homme (OPCR).

La création de cet Observatoire a été annoncée au Sénat mardi 31 janvier 2012. Une seconde étape du processus de lancement est intervenue dans la seconde quinzaine du mois de mai 2012.

 

De quoi s'agit-il ?

 

Il s’agit d’un site internet, trilingue, français, anglais, arabe, qui donnera sur chaque pays l’état de la situation du pluralisme des cultures et des religions. Ce site d’information sera constitué des données recueillies par l'association et le réseau de correspondants qu’elle constituera et développera et de données puisées auprès d’organisations similaires.

Mais le but principal avoué par les créateurs, c'est « qu’il soit plus encore un instrument au service des Droits de l’Homme, et du respect du pluralisme des cultures et des religions et de favoriser l’émergence de sociétés pluralistes ».

Vous l'aurez compris, cela pue le métissage préconisé, le multiculturalisme forcé, la mise en valeur d'une certaine culture et bien sur la défense d'une certaine religion...

L'observatoire est présidé par une juriste, la très socialiste Mireille Delmas-Marty (en février 2011, elle est nommée à la Haute autorité du Parti socialiste pour l'organisation des primaires), membre de l’Institut, professeur au Collège de France.

D'autres informations ici.

 

Qui finance ?

 

Si l’association a un statut privé, elle a bénéficié pour son lancement de l’aide financière du ministère des affaires étrangères français, qui a apporté une subvention de 200.000 euros sur un budget annuel estimé à 400.000 euros. Elle a aussi reçu le soutien du Sénat.

Cette initiative rencontre aussi les préoccupations récurrentes de l’Union européenne, qui envisage de financer des associations à même d’informer sur la liberté religieuse à travers le monde. L’Observatoire français, qui espère être retenu et subventionné dans ce cadre, table aussi sur le mécénat pour compléter son budget.

Grand merci à vous les contribuables Français !

 

Les Américains ne sont bien pas très loin

 

L'observatoire puise en partie son inspiration du rapport publié chaque année par le département d’Etat américain, qui passe à la loupe 198 pays en matière de liberté religieuse et dresse une liste des « pays particulièrement préoccupants ». Le dernier rapport a pointé la Corée du Nord, l'Iran ou la Russie. Mais aussi la France et l’Allemagne, épinglées pour je cite : « les restrictions imposées à l’expression publique des religions (avec notamment les situations liées au port du foulard islamique) ».

Washington critique la loi contre la burqa en France

Vous apprécierez de voir votre pays dans le même panier que la Corée du Nord et de l'Iran pour ces gens là. Ils ne manquent pas d'air !

La Russie ce n'est pas étonnant. Je vous l'ai expliqué, c'est parce que Poutine n'est pas un dhimmi.

De quoi se mêle le Département d'état Américain !

Il y en a marre de la CIA, de Rivkin et de Soros et de Clinton !!!

     

usa gov   

Des idées alarmantes

 

Les promoteurs du projet, français, reconnaissent que les minorités chrétiennes dans les pays à majorité musulmane sont particulièrement visées par les atteintes à la liberté religieuse (difficile de faire autrement : Egypte, Nigeria, etc...), mais ils tiennent à revendiquer la défense des droits de l’homme en général en tentant d’élargir la vision anglo-saxonne donnée par le département d’Etat sur cette question et de sortir de la vision uniquement chrétienne.

Cerise sur le gâteau , ils veulent « ouvrir des chemins de paix dans une perspective œcuménique et inter-religieuse ».

Mais bien sur... L'islam va côtoyer la chrétienté dans la paix... Ils ont craqué.

 

 « Notre observatoire ne s’interdira pas non plus de parler de la loi sur le voile intégral votée en France », explique le pasteur Jean-Arnold de Clermont, l’un des vice-présidents de l’Observatoire.

 

La victimisation islamiste n'a pas finit de nous pourrir la vie !

 

Ma conclusion est simple

 

Tout le monde a le droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction, et la liberté, seul ou en communauté avec les autres et en public ou en privé, de manifester sa religion ou de conviction dans l'enseignement, la pratique, le culte et le respect.

( L'article 18 de la Déclaration universelle des droits de l'homme )

 

Que l'on arrête de me dire que le métissage, le multiculturalisme et l'islam sont bons pour nous. Je ne le pense pas et c'est encore mon droit. Je refuse que l'on m'impose cette philosophie et la création de multiples observatoires destinés à nous culpabiliser n'y changera rien.

 

Christophe 

Ref : C0034 

Publié dans Actualités

Commenter cet article