La construction d'une mosquée stoppée !

Publié le par Christophe

    Stop Mosquée

 

Comme quoi c'est possible ! Sauf que... hélas, cela ne s'est pas produit en France.

 

Ce n'est pas en France que le peuple pourra s'opposer à la construction d'une mosquée ! Ce n'est pas en France qu'un député solidaire de ses électeurs pourra s'opposer à la construction d'une mosquée ! Ce n'est pas en France que la population ayant réussi à stopper la construction d'une mosquée ne se fera pas traîner dans la boue par les médias de son pays ! Ce n'est pas en France qu'il n'y a pas le risque de voir des hordes sauvages de musulmans descendre dans les rues pour nous impressionner et nous imposer leur religion de paix et d'amour !

   

C'est arrivé loin de chez nous

 

http://www.ridus.ru/news/46040/

Les autorités de la ville de Moscou ont décidé de renoncer à la construction d'un centre culturel islamique intégrant une mosquée, à Mitino, après le rassemblement des habitants de ce district Moscovite le 19 septembre 2012.

« La décision d'abandonner la construction de la mosquée et le centre islamique a été faite en raison des objections des résidents de Mitino », a déclaré le maire de Moscou dans un communiqué.

 

Le projet de construire une mosquée à Mitino a été exprimé au début de Septembre 2012, lorsque la commission d'urbanisme a approuvé la demande de la Conférence Islamique (centre unique des organisations musulmanes en Russie) pour obtenir le territoire devant accueillir le nouveau centre islamique et la mosquée capables d'accueillir jusqu'à 60.000 fidèles.

Il y a actuellement trois mosquées à Moscou. Les autorités religieuses musulmanes envisagent d'avoir dix mosquées dans la ville (une dans chaque district).

 

Mais c'était sans compter sur la détermination des habitants de Mitino qui ont manifestés leur préoccupation quant à la construction d'une mosquée et ses craintes qu'un centre islamique attire dans le district des milliers de musulmans.

Par le biais des réseaux sociaux, les militants ont appelé les habitants de Mitino à se rassembler le 19 septembre au numéro 47 de la route Piatnitskoe, en face de laquelle était planifiée la construction. Près de 2 000 personnes ont répondu à l'appel et ont signé une pétition adressée aux autorités municipales de la capitale scandant le slogan : «Non à la mosquée de Mitino »

 

Sur la vidéo, les manifestants sont monsieur et madame tout le monde et pas des fachos comme nos bobos aimeraient nous le faire croire...

http://www.youtube.com/watch?v=WsTFDdL0giU&feature=player_embedded

 

Interrogés, les habitants ont évoqué que cela affecterait le trafic automobile et provoquerait des problèmes de sécurité. Les habitants précisaient également que Mitino connaissait d'autres problèmes plus prioritaires, comme le déficit d'établissements médicaux et sportifs ou la mauvaise qualité de l'infrastructure routière.

 

Selon le conseiller municipal de Mitino Vladimir Demidko, présent lors du rassemblement, l'endroit choisi pour la construction n'était pas adéquat. "A proximité immédiate du projet se trouvent un commissariat, une caserne de pompiers et les urgences", a déclaré le député, en soulignant qu'il n'était pas « judicieux de construire des sites culturels et religieux à grande affluence près du lieu de travail des structures opérationnelles ».

« Je voudrais ajouter qu'aucun habitant ne s'est encore adressé à moi, depuis que j'occupe le poste de député municipal, pour se plaindre du manque de mosquées dans le district ».

 

Les manifestants ne voulaient pas d'une «mosquée de 13 étages», qui diffuserait des appels à une prière du matin dans tout le quartier ».

Ils craignaient « l'afflux de fidèles, dont beaucoup seraient des travailleurs de l'Asie centrale faisant monter les taux de criminalité ».

« Je suis fermement contre elle! Nous sommes inondés de ces étrangers, et maintenant ils veulent avoir cette insulte debout presque sous ma fenêtre ... Laissez-les construire en dehors de Moscou. Il y a beaucoup d'espace là-bas ».

 

Vladimir Gorovetsky, le préfet de Moscou Nord-Ouest a bien tenté d'enrayer le tollé général :

« Il y a beaucoup de musulmans qui vivent dans notre région. Eux aussi ont besoin d'un lieu spirituel, une mosquée. Nous ne pouvons pas les nier » avant de renoncer et d’admettre que le centre culturel musulman ne serai pas construit.

 

Le rassemblement s'est déroulé en présence des forces de l'ordre. Aucune altercation n'a eu lieu et les deux parties ont eu un comportement très correct. Cependant, il a finalement été annoncé que trois personnes avaient été appréhendées pendant le rassemblement.

http://rt.com/news/moscow-mosque-project-protest-560/

     

Des héros

 

Les propos de Vladimir Gorovetsky, le préfet de Moscou Nord-Ouest, nous rappellent ceux de nos dhimmis fachos vert et rose. Forcément, il y a partout des lâches, mais pourtant il est encore des lieux sur cette terre où les habitants sont compris de leurs élus. Des lieux où les députés se rangent aux côtés du peuple pour être à leur service. Des lieux où les maires sont soucieux du bien être de leur administrés et ne leur impose pas coûte que coûte la construction de mosquées ou de logement sociaux quitte à augmenter de 4000% leurs impôts locaux afin qu'ils « lâchent » leur terrain. Des lieux ou l'on peu s'opposer à quelque chose sans être qualifié des mots : racistes, fachos, xénophobes, contestataires écervelés, votes de désespoir, etc... 

Habitants de Mitino, je vous félicite et je vous embrasse.

 

Vladimir Demidko en France vous seriez un héros !

Christophe

Ref : C0068 

Publié dans Enquête

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article