La fine Fleur Versaillaise

Publié le par Christophe Gilles

Fleur Pellerin
 
Le 16 mai 2012, Fleur Pellerin est nommée au gouvernement Jean-Marc Ayrault en tant que ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique, rattachée au ministère du  Redressement productif.
 
Saviez vous que notre nouvelle ministre est une ancienne élève du lycée franco-allemand de Buc (académie de Versailles) ?
 
Je ne me suis pas intéressé à elle seulement parce qu'elle a passé sa jeunesse à Versailles...
 
Je souhaite surtout dénoncer une absurdité à laquelle tous mes médias veulent nous faire croire : Fleur Pellerin serai issue de la diversité. Elle serai la preuve que la diversité est une richesse pour la France. Que sa réussite nous démontre que nous Français de souche nous avons bien de la chance de pouvoir bénéficier de cette diversité et que nous avons tort de ne pas savoir l'apprécier à sa juste valeur.
 
Désolé mais ceux qui veulent en faire un exemple de la diversité ont tout faux.
 
Née  le 29 août 1973 à Séoul, en Corée du Sud. Adoptée à l'âge de six mois, elle ne connaît quasiment pas son pays d'origine, n'y étant jamais retournée depuis son arrivée en France.
Élevée par une mère au foyer, et un père entrepreneur, Fleur Pellerin a vécu ses trois premières années à Montreuil avant d'habiter Versailles.
Ses grands-parents paternels, étaient instituteurs à la campagne.
Son parcours scolaire est brillant: bac franco-allemand à 16 ans, entrée à l'Essec à 17 ans, Sciences Po puis l'Ena.
Sa réussite est le résultat d'une bonne éducation à la Française, de la qualité de nos écoles et de son travail. En fait, elle est une Française qui n'a rien a voir avec la diversité.
 
Elle est la première à ne pas se revendiquer de la diversité :
- «Je n'arrive pas avec ma besace vide et mes yeux bridés.»
Elle ne se "perçoit pas comme asiatique" et se défend de représenter les labels "femme", "jeune", "diversité"... mais reconnaît que "cocher" toutes ces cases donne plus de "chances de faire partie de l'équipe" gouvernementale.
- « je n'ai jamais été confronté au racisme »
- «Quand je me regarde dans la glace, je ne vois pas une Asiatique. Facialement je suis Asiatique, mais je sent totalement française »
- « je ne suis pas bi-culturelle mais adopté »
- « la Corée est un pays étranger »
- « pas dans une optique communautariste avec passe droit et postes réservés »
 
 
Ceux qui voulaient voir en elle la communautariste revancharde sur la France, ont perdu !
Avec elle, pas de risque de voir le drapeau de la Corée du sud place de la Bastille !
Son drapeau il est bleu blanc rouge.
 
«Je ne suis pas là parce que je suis une femme ou parce que j’ai les yeux bridés, mais parce que je suis compétente »
 
Au vu de son parcours je n'ai pas de mal à y croire, mais hélas, les ténors du PS eux, l'ont choisi aussi pour ses yeux bridés...
 
Ses parents sont "très engagés à gauche", écrit-elle sur son blog :  http://fleurpellerin.fr/about/
Finalement pas de quoi être surpris de la retrouver au PS.
 
Elle a été l'une des rares personnalités de la société civile à intégrer l'équipe de campagne du candidat Hollande en qualité de  responsable du pôle Société et Économie numériques.
 
Fleur PELLERIN est une mère de famille aux centres d’intérêts éclectiques.
 
Élevée dans une ambiance socialiste dès son plus jeune age, il en résulte forcément quelques conséquences qui gâchent un peu
Elle a été présidente du Club XXIe Siècle dont une des vocation est expliquer la réalité de la diversité en France et changer sa représentation.
Elle est également membre du Comité Permanent de la Diversité de France Télévisions
 
Mais elle est aussi membre de la Fondation de Royaumont.
Au travers de ses actions la Fondation Royaumont désire soutenir et accompagner le travail des artistes de la musique et de la danse, multiplier les rencontres avec le public et valoriser son patrimoine.
Par cet aspect elle souligne un attachement au patrimoine et à la culture de France.
Rien à voir avec ces horreurs que sont les Tags et le Rap adorées par les vrais figures de la diversité !
 

Son raffinement flashe à côté des autres...

Fleur 2

Son élégance a été remarquée lors du premier conseil des ministres, contrairement à d'autres, en blue jeans, qui n'ont pas respectés la République en méprisant la solennité du moment et le prestige du lieu.

Gouv hollande 1

 
Elle est également administratrice nationale d’Unis-Cité depuis 2010. http://www.uniscite.fr/index.php
Association à but non lucratif, indépendante et laïque, Unis-Cité a été lancée fin 1994 afin d’organiser et de promouvoir l’idée d’un Service Civique en France pour les jeunes de 16 et 25 ans.
 

Service Civique, laïcité, voilà des mots qui nous plaisent au Rassemblement Bleu Marine !

 

Décidément très active, il encore préciser qu'elle est maître de conférences à l’ENA, administratrice de la chaîne Public Sénat, et membre du comité des sanctions de l’ARJEL (l'autorité de régulation des jeux en ligne),

Désolé si je déplais, mais quand c'est nul je le dis et quand c'est bien je le dis aussi. Ceux qui attendent du racisme et de la haine de notre part vont être déçus.  
 

Conscient que, la concernant, l'argument « diversité » était fragile, les médias ont voulu doubler la mise en nous sortant une de leur thèse favorite.

 

La nomination de Fleur Pellerin va faire la promotion de la diversité en Corée du sud.  Pays qui découvre le défi de l'intégration.

Ce pays confrontée au vieillissement de sa population, a un recours croissant à l'immigration étrangère, ce qui entraîne des réactions xénophobes.
Et nous les Français, toujours en avance sur les autres, nous allons leur ouvrir les yeux !
L'immigration est une chance pour eux !

Décidément le lobbying d'un monde métissé et d'une société multiraciale leur tient à cœur ! 

 

Nul doute, que sous la pression de sa famille politique et de son ministre de tutelle, elle finira par lâcher une vacherie sur le Front National.

Et nous, à notre tour nous la critiquerons aussi.
Chez les Capulet et les Montaigu il était de bon ton de ne pas s'aimer...
 

Mais en attendant, il y a comme une impression qu'au beau milieu de ce champs de Roses plein d'épines qu'est le gouvernement Ayrault, on peut apercevoir un Hibiscus qui a tous les aspects d'un bleuet de France...

 
Christophe Gilles
 
Ref : C0004 

Publié dans Billet d'humeur

Commenter cet article

Christophe GILLES 14/07/2012 18:26


Fleur Pellerin reprend en main l’économie numérique.


La ministre déléguée chargée des PME, de l’innovation et de l’Économie numérique a nommé un ancien membre de son cabinet, Jean-Baptiste Soufron, à la tête du Conseil national du numérique (CNN). Autrement dit, la ministre prend
le contrôle de cet organisme, créé en avril 2011 par Nicolas Sarkozy, dont la mission est de donner un avis sur l’ensemble des projets de lois concernant le numérique.


Quoi de plus naturel que de vouloir s'entourer de proches collaborateurs si c'est dans le seul but d'efficience.


Mais, restons tout de même vigilants :


La ministre chargée de l’Économie numérique a pour objectif la reprise en mains du CNN afin de préparer sa mue, prévue en 2013. A l’automne, Jean-Baptiste Soufron remettra un rapport dans
lequel il fera part de ses observations à la ministre.


En attendant de connaître en quoi consistera cette mue, je suis curieux de savoir si Fleur Pellerin penche en faveur de Jérôme
Cahuzac, le ministre du Budget, ou d'Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, concernant la redevance pour les ordinateurs. Sachant que le cabinet du ministre du
budget déclare que cette «piste» est toujours d'actualité et sera discutée à
l'automne 2013.


2013 ! Que nous préparent Pellerin, Cahuzac et Philippetti pour le
numérique et l'ordinateur ?


Les blogueurs que nous sommes, sont en effet très soucieux de conserver au travers de l'internet et de l’outil informatique à porté de tous, la
possibilité de continuer notre travail de rétablissement de l'information dans tous les foyers y compris les plus modestes.