La fraude fiscale remplie la dette publique

Publié le par Christophe

la fraude encule la dette 

 

Les grandes fortunes qui veulent préserver leur biens ont à leur disposition tout un arsenal de disposition leur permettant de le faire. Aussi la taxe de 75 % de Normal 1er est un placebo.

L'affaire de Gérard Depardieu et son obtention de passeport Russe ont relancé les débats de plus belle. Le peuple Français lui souffre, mais il n'a aucun moyen d'échapper à son destin...

 

 

Les plus riches Français exilés en Suisse

 

En décembre 2011, le magazine suisse "Bilan" a dressé un inventaire non exhaustif des 300 plus riches exilés fiscaux installés en Suisse. Et notamment les 44 Français...

La Tribune a repris et détaillé la liste établie par le magazine suisse :

http://www.latribune.fr/vos-finances/impots/fiscalite/20111201trib000668201/decouvrez-la-liste-des-44-plus-grandes-fortunes-francaises-exilees-en-suisse.html

Depuis la gauche est à l’Élysée et les exilés Français en Suisse ou en Belgique se multiplient.

La palme d'or des faux culs peut être attribué sans contestation à Yannick Noah. Il soutient la taxe de 75 % sur les hauts revenus du Parti socialiste que lui même ne payera pas ! Selon lui, il y a tellement de gens qui souffrent qu'il est normal que les plus riches soient fortement taxés.

Il n'oublie pas de préciser que cette taxe de 75 % ne devrait concerner que les revenus supérieurs à un million d’euros par an et que ses revenus n'atteignent plus aujourd'hui le million d'euros...

Quel généreux ce Noah avec l'argent des autres ! Son audition au Sénat avec Forget l'été dernier a été pathétique.

http://senat.fr/les_actus_en_detail/article/audition-de-yannick-noah-et-guy-forget.html

 

 

La Suisse bloque des demandes de renseignements bancaires sur des français.

 

Le 18 novembre dernier le site internet du Temps révèle que La Suisse bloque plus de 200 demandes de renseignements bancaires sur des ressortissants français.

http://www.rts.ch/info/suisse/4441759-la-suisse-bloque-plus-de-200-demandes-fiscales-francaises.html

Selon le quotidien, par manque d'effectifs la Suisse a bloqué depuis 2011 plus de 200 demandes d'entraide administrative françaises visant à obtenir des renseignements bancaires sur des évadés fiscaux présumés.

Selon des sources françaises, "Paris a adressé à Berne, depuis 2011, des centaines de demandes d'entraide administrative", indique le journal. Toujours selon la même source, "très peu de réponses" seraient revenues, malgré l'engagement pris en 2009 par Berne de livrer des données bancaires à l'étranger sur des cas d'évasion fiscale.

Selon les informations recueillies par Le Temps, le nombre de demandes françaises approche désormais 300, dont 200 ont été bloquées. Sur les réponses reçues, entre 40 et 50 seulement auraient été jugées satisfaisantes par Paris. Le précédent chiffre était de 80 demandes envoyées et 20 réponses, affirme le journal.

Le Temps souligne par ailleurs que la pratique suisse d'informer le contribuable visé par une demande française concernant ses avoirs en Suisse n'est pas vue d'un bon œil par Paris. Pour la France, la procédure d'entraide doit rester secrète jusqu'à ce que l'administration ait pu réunir toutes les preuves.

 

 

La France durcit le ton contre ses exilés fiscaux en Suisse

 

Les autorités françaises ont retiré une instruction administrative qui protégeait les Français établis en Suisse et imposés au forfait fiscal dit «majoré», révèle le quotidien romand Le Temps.

http://www.rts.ch/info/economie/4552353-la-france-a-durci-le-ton-contre-ses-exiles-fiscaux-en-suisse.html

Un texte, publié le 26 décembre au Bulletin officiel des finances publiques (Bofi), la France n'accordera plus le bénéfice de la convention de double-imposition pour les Français installés en Suisse et payant un forfait fiscal "majoré".

Cette tolérance instaurée en 1972, "en vertu d'un accord entre la France et la Suisse" a été supprimée à partir du 1er janvier 2013.

La mesure touche les expatriés fiscaux qui continuent à avoir une activité professionnelle en France ou à y toucher des dividendes, mais qui n'y payaient pas d'impôts, car ils étaient considérés comme domiciliés fiscalement en Suisse.

Pour avoir droit à cette faveur, ils acceptaient de payer leurs impôts en Suisse, payés sous forme d'un forfait fiscal, avec une majoration de 30%. En échange de quoi, l'administration fiscale suisse leur délivrait une attestation de domicile fiscal, leur permettant de bénéficier de la convention de double imposition franco-suisse signée en 1966.

Avec ce document, ces Français étaient considérés comme domiciliés en Suisse et payaient donc moins d'impôts en France. Ainsi, il ne payaient que 15% d'impôts à la source en France sur leurs dividendes, au lieu de 30%, quand on ne bénéficie pas de la convention de double-imposition.

 

 



La liste Suisse a été complété de personnalités diverses et elle est accessible sur une multitude de blogs et sites internet. La Voici :

 

Grosses fortunes

 

Famille Wertheimer (Chanel) : de 3,2 à 4 milliards
Famille Castel (vins et spiritueux) : de 3,2 à 4 milliards
Famille Primat (Schlumberger) : de 1,6 à 2,5 milliards
Benjamin de Rothschild (Groupe Rothschild): de 1,6 à 2,5 milliards.
Famille Peugeot (PSA) : de 1,2 à 1,6 milliard
Famille Lescure (Seb, Tefal, Rowenta, Krups, Moulinex, Calor) : de 1,2 à 1,6 milliard
Famille Bich (Bic) : de 1,2 à 1,6 milliard
Famille Mimran (Compagnie sucrière sénégalaise) : de1,2 à 1,6 milliard
Héritiers Louis-Dreyfus (Groupe Louis-Dreyfus, OM) : de 815 millions à 1,2 milliard
Claude Berda (fondateur d’AB Prod) : de 815 millions à 1,2 milliard
Paul-Georges Despature (Damart) : de 815 millions à 1,2 milliard
Famille Murray : de 815 millions à 1,2 milliard
Nicolas Puech (Hermès) : de 815 millions à 1,2 milliard
Familles Defforey et Fournier (Carrefour) : de 650 à 730 millions
Famille Zorbibe (Lancel) : de 400 à 490 millions
Roger Zannier (Z, Kenzo, Kookaï, Oxbow, Chipie) : de 400 à 490 millions
Famille Lejeune (Seita) : de 325 à 400 millions
Philippe Jabre (Jabre Capital Partners) : de 325 à 400 millions
Famille Harari : de 325 à 400 millions
Famille Taittinger (champagne) : de 325 à 400 millions
Alexandra Pereyre de Nonancourt (champagne Laurent-Perrier) : de 245 à 325 millions
Denis Dumont (Grand Frais) : de 245 à 325 millions
Michel Lacoste (Lacoste) : de 245 à 325 millions
Georges Cohen (Groupe Sogeti) : de 245 à 325 millions
Nicole Bru-Magniez (laboratoires UPSA) : de 165 à 245 millions
Michel Reybier (Cochonou, Aoste, Justin Bridou) : de 165 à 245 millions
Alain Duménil (Acanthe Développement) : de 165 à 245 millions
Serge Kampf (Capgemini) : de 165 à 245 millions
Bruno Moineville (Réseaux câblés de France) : de 165 à 245 millions
Antoine Zacharias (Vinci) : de 165 à 245 millions
Hugues de Montfalcon de Flaxieu (Maxiris) : de 165 à 245 millions
Christian Picart (Buffalo Grill) : de 165 à 245 millions
Jean Pigozzi (Simca) : de 165 à 245 millions
Michèle Bleustein-Blanchet (Publicis) : de 165 à 245 millions
Thierry Roussel (?) : de 165 à 245 millions
Daniel Hechter (Hechter) : de 80 à 165 millions
Philippe Hersant (groupe Hersant Média) : de 80 à 165 millions
Paul Dubrule (Accor) : de 80 à 165 millions
Jean Louis David (Coiffure) : de 80 à 165 millions
Maurice et David Giraud (Pierre & Vacances) : de 80 à 165 millions
Eric Guerlain (Christian Dior) : de 80 à 165 millions
Famille Ducros (Ducros) : de 80 à 165 millions
Jérôme DeWitt (horlogerie) : de 80 à 165 millions
Dominique Frémont (Mauboussin) : de 80 à 165 millions

 

Sportifs

 

Jean Alesi, réside en Suisse
Marion Bartoli, réside en Suisse
Julien Benneteau, réside en Suisse
Arnaud Boetsch, réside en Suisse
Arnaud Clement, réside en Suisse
Nicolas Escudé, réside en Suisse
Guy Forget, réside en Suisse
Richard Gasquet, réside en Suisse
Jean-Claude Killy, réside en Suisse
Henri Leconte, réside en Suisse
Sébastien Loeb, réside en Suisse
Paul-Henri Mathieu, réside en Suisse
Gaël Monfils, réside en Suisse
Christophe Moreau, réside en Suisse
Amélie Mauresmo, réside à Genêve en Suisse
Stéphane Peterhansel, réside en Suisse
Cédric Pioline, réside en Suisse
Alain Prost, réside en Suisse
Fabrice Santoro, réside en Suisse
Florent Serra, réside en Suisse
Gilles Simon, réside en Suisse
Jo-Wilfried Tsonga, réside en Suisse
Vincent Rives, réside en Irlande
Jean-Philippe Gatien , réside au Delaware aux Etats Unis

Chanteurs

Charles Aznavour, réside en Suisse
David Hallyday, réside en Suisse
Johnny Hallyday, réside à Gstaad en Suisse
Patricia Kaas, réside en Suisse

Florent Pagny, réside en Patagonie, Argentine
Michel Polnareff, réside aux Etats-Unis
Marie Laforêt, résidente et citoyenne suisse
Yannick Noah

Acteurs

Daniel Auteuil, réside en Belgique
Emmanuelle Béart réside en Belgique
Laetitia Casta, réside au Royaume-Uni
José Garcia, réside en Belgique
David Habibi, réside au Canada
Alain Delon, résident et citoyen Suisse
Christian Clavier en Angleterre


Auteurs

Christian Jacq, réside en Suisse
Marc Levy, réside au Royaume-Uni
Michel Houellebecq, réside en Espagne

Patrons & actionnaires

Jacques Badin (Carrefour) réside à Bruxelles en Belgique
Thomas Bata (marque de chaussures Bata) réside en Suisse
famille Baud (dont Jean Baud), (marques Franprix et Leader Price,

2 à 3 milliards de CHF), résident en Suisse
Lotfi Belhassine, président d’Air Liberté, réside en Belgique.

Il a fui la France car l’ISF représentait 93% de ses revenus
Claude Berda, AB Groupe, réside à Cologny en Suisse
Des membres de la famille Bich (Groupe Bic) résident en Suisse
Michêle Bleustein Blanchet, une des héritiêres de Publicis, réside à Cologny en Suisse
Corinne Bouygues, réside à Genêve en Suisse
Pierre Castel, PDG du groupe Castel Frêres propriétaire des eaux Cristalline,

Vichy Célestins et Saint-Yorre, réside prês du Lac Léman en Suisse
Des membres de la famille Mulliez (propriétaire de Auchan, Décathlon,

Mondial Moquette, Norauto et Kiabi), résident en Belgique
Georges Cohen, informatique et armement, réside en Suisse
Bernard Darty, fondateur de Darty, réside en Belgique
Jean-Louis David, fondateur des salons de coiffure éponyme, réside en Suisse
Des membres de la famille Defforey, à l’origine de la société Carrefour,

résident en Belgique
Des membres de la famille Despature (dont Paul-Georges Despature),

propriétaire des marques Damart et Somfy, résident en Suisse et en Belgique.
Paul Dubrulle, co-créateur du Groupe Accor et ancien sénateur-maire de Fontainebleau,

réside à cologny en Suisse
Des membres de la famille Ducros résident à Cologny en Suisse
Pierre-François Grimaldi (iBazar), réside en Belgique
Eric Guerlain réside en Grande-Bretagne
Daniel Hechter, créateur réside en Suisse
Philippe Hersant, groupe Hersant réside en Belgique
Philippe Jaffré, ancien président d’Elf
Robert Louis-Dreyfus réside à Zurich en Suisse.
Des membres de la famille Mimram (dontJean-Claude Mimram),

résident à Gstaad en Suisse.
Des membres de la famille Nonancourt, propriétaire des champagnes Laurent-Perrier,

résident en Suisse.
Denis Payre, fondateur de Business Objects, réside en Belgique

ou il a démarré une nouvelle société, Kiala, qui a embauché 100 personnes
Des membres de la famille Peugeot (entre 5 et 6 milliards de CHF), résident en Suisse.
Jean Pigozzi, héritier des voitures Simca, réside en Suisse.
Michel Reybier, ancien PDG de Justin Bridou, réside en Suisse
Jacques Tajan, ancien premier commissaire-priseur de France, réside en Belgique
Des membres de la famille Wertheimer, héritiers de Chanel, résident à Cologny en Suisse
Antoine Zacharias, ancien PDG de Vinci, réside à Genêve en Suisse
Roger Zannier, à la tête de Kookaï ou Absorba, réside à Cologny en Suisse
Alain Ducasse, cuisinier, a troqué sa nationalité française pour rejoindre Monaco

 

Vous n'avez pas lu la liste jusqu'au bout ? Moi non plus.

On peut se dire que malgré la mondialisation nous ne sommes pas du même monde...

 chris

 

Publié dans Billet d'humeur

Commenter cet article