La nouvelle recrue du NPA libérée !

Publié le par Christophe Gilles

Jean-Marc RouillanSur ce cliché de l'AFP (http://lci.tf1.fr/france/justice/jean-marc-rouillan-en-liberte-conditionnelle-7256439.html) on peut voir Jean-Marc Rouillan quelques heures après sa libération le 18 mai 2012 dans un café de Marseille.

 

Je suis en colère de voir l'ancien leader du groupe armé d'extrême gauche Action Directe à nouveau dans nos rues.
Même si Jean-Marc Rouillan n'est pas impliqué dans chacun d'eux, pour rappel,  Action directe est un groupe armé anarcho-communiste dont les membres ont revendiqué plus de 80 attentats ou assassinats sur le territoire français entre 1979 et 1987.
Rien que cela !
Vous, les plus jeunes d'entre nous, n'hésitez pas à consulter le lien ci-dessous pour vous informer :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Action_directe

 

Arrêté en 1987, Jean-Marc Rouillan, purgeait des condamnations à perpétuité pour complicité dans les assassinats du PDG de Renault Georges Besse en 1986 et de l'ingénieur général de l'armement René Audran en 1985. Il a été Placé en semi-liberté le 19 mai 2011, assorti du port du bracelet électronique et d'une assignation à résidence.
Vendredi 18 mai 2012, Il est allé à la prison des Baumettes pour se faire retirer le bracelet électronique afin de bénéficier de la liberté conditionnelle.

 

Sa libération est parfaitement légale mais ce n'est pas pour cela que l'on ne peut pas s'en émouvoir.
Malgré les années d'emprisonnement, Rouillan n'a jamais renié ses idées et ses convictions sont intactes : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marc_Rouillan#cite_note-13
Cela ne nous étonne pas, nous connaissons le jusqu'au boutisme des extrémistes de gauches.

 

Alors oui je suis en colère. Mais puisqu'il s'agit de l 'application du droit Français je me dois aussi de le respecter. Mais on ne m'enlèvera pas l'envie de vomir en lisant les premières déclarations faites aux médias en tant qu'homme libre de Jean-Marc Rouillan  : 
"Je continue mes activités professionnelles et politiques. Je suis actuellement sur la Canebière pour participer à une action du Nouveau parti anti-capitaliste contre les banques", a-t-il dit par téléphone, annonçant ainsi à Reuters qu'il reprendrait ses activités professionnelles à la maison d'édition de l'Agone, mais aussi le militantisme politique à gauche.

 

Ne pouvons nous pas faire respecter l’obligation qui lui était faite de s’abstenir de toute intervention publique relative aux infractions pour lesquelles il a été condamné ? D'activité politiques ?
http://fr.novopress.info/113158/le-npa-acceuille-a-bras-ouverts-le-terroriste-rouillan/ 
 

Je n'ai pas entendu de réaction de la part des politiques et les médias ont simplement fait une annonce laconique. Il faut aller sur la toile pour trouver enfin des réactions.

 

Les familles qu'il a endeuillé sont en plus condamnées pour toute la vie à subir ses provocations ?

 

Les militants du NPA sont-ils si inhumains et animés d'une telle haine ?

 

Aucun d'eux ne s'élève contre le fait que dès sa sortie, Jean-Marc Rouillan s'est rendu à l'inauguration du local de campagne du NPA, sur la Canebière?

 

Avez vous entendus un seul militant du NPA s'offusquer d'un pareil soutient?
Non et pour cause, ce parti politique a apporté son soutient total à Jean-Marc Rouillan dans son communiqué du 20 avril 2012 : http://www.npa2009.org/content/communiqu%C3%A9-du-npa-13-assez-d%E2%80%99acharnement-libert%C3%A9-pour-jean-marc-rouillan

 

M'adressant à Tout ceux qui qui après l'émission «des paroles et des actes» du 10 avril 2012 ont fait le buzz en faveur de Philippe Poutou et qui ont suscité une très large vague de sympathie à son encontre, le faisant décoller de 0% à 1,15% en 12 jours ;

 

Le trouvez vous toujours aussi sympathique aujourd'hui?
Son sourire béa est-il compatible avec les larmes des familles des victimes d'action directe?

 

N'oubliez pas cela lorsque vous apercevrez les visages des candidats du NPA sur les panneaux de campagne électorale juste avant de rentrer dans l'isoloir.

 

Je suis en colère et j'espère ne pas être seul.

 

Christophe GILLES

 

Ref : C0003 

Publié dans Billet d'humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article