Le dossier Pussy Riot / FEMEN

Publié le par Christophe

 

          pussy-riot-trial-gets-attention-of-brit-mp        femen entete

  Cliquer sur le nom d'un chapitre pour lire son contenu ou lisez les à la file en cliquant sur les liens de bas de page

 

1

Liste des chapitres

2

Le procès et la sanction (chronologie, condamnations)

3

Les réactions en Russie (églises, population, politiques)

4

Soutiens et ingérences (artistes, France)

5 EELV : Dhimmis d'Europe (Et dire que certains sont ministres...)

6

Ceux qui condamnent Pussy Riot et défendent la Russie (en France, à l'étranger)

7

Les Français savent-ils qui sont vraiment les Pussy Riot ? (Vous les aimerez moins)

8

FEMEN (des révélations surprenantes)

9

Poutine a des ennemis déterminés (les vrais extrémistes)

10

Le lynchage de Mireille Mathieu (victime des biens pensants)

11

Elles font des émules en France (les médias n'en parle pas)

12

La conclusion, c'est qu'elles sont incorrigibles (pardonnez leur...)

 

Le procès des Pussy Riot a intéressé le monde entier. Ce fait-divers aurait pu rester à l'intérieur des frontières de la Russie tout comme bien d'autres actes de christianonophobie qui passent inaperçus en France. Mais cette fois-ci quelques détails permettent d'imaginer qu'au travers de cette affaire, l'occident a voulu saisir une occasion de tacler Poutine le non dhimmi. Vous pensez peut-être que Poutine n'a pas besoin d'être défendu et que la Russie est loin de chez nous.

Si votre intérêt pour cette affaire est quelconque libre à vous de cesser de lire...

Vous êtes encore là ?

Tant mieux parce que ce que je souhaite évoquer les dommages collatéraux que cette affaire occasionne en France. Vous verrez qu'il n'est pas possible d'évoquer les Pussy Riot sans parler également des Femen. Les deux groupes sont liés par leur actes et les seconds on pris le partis de défendre les premiers. Des actes sont commis en France en « soutient » aux Pussy Riot, un camps d’entraînement et une permanence Femen ont été ouverts à Paris.

Vous pensiez connaître l'affaire, vous allez j'espère apprendre d'autres informations qui démontrent que le méchant Poutine n'est pas si méchant et que les sympathiques « chanteuses » ne sont pas si innocentes que cela... Vous découvrirez des éléments choquants sur les Pussy Riot et les Femen. Vous découvrirez que derrière ces anarchistes féministes il y d'autres personnes. Enfin vous découvrirez le sort qui est réservé à ceux qui veulent rester neutre et ne pas soutenir les anarchistes.

Ce texte est long, très long, mais je l'ai voulu complet et utilisable comme un fond documentaire. Dans un soucis de clarté j'ai attribué à chaque intervenant de cette affaire son chapitre.

 

Rappel des faits

 

pussy riot provoc

 

Le 21 février 2012, cinq membres de Pussy Riot, arborant des cagoules multicolores, ont improvisé une « prière punk » devant l'autel de la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou, haut lieu du culte orthodoxe situé dans le centre de la capitale Russe.

 

Selon une des membres du groupe, leur action avait pour but de « supplier la Sainte Vierge de chasser Poutine le plus vite possible ». La vidéo circule depuis sur internet.

 

Les membres du groupe sont parvenus à s'enfuir avant l'arrivée de la police. Cependant, les 3 et 4 mars, six d'elles ont été arrêtées et trois (âgées de 22 à 29 ans) sont envoyées devant un tribunal. La justice russe accuse Maria Alekhina, Ekaterina Samoutsevitch et Nadejda Tolokonnikova de « hooliganisme », délit passible d'une peine allant jusqu'à sept années de réclusion. Trois autres ont réussi à fuir à l'étranger...

 

Chapitre suivant : Le procès et la sanction (chronologie, condamnations)

 

 

chris 

 

Publié dans Enquête

Commenter cet article