Le Front national de Gironde s’engage contre le (mariage) homosexuel

Publié le par Christophe

    Montage Logo FN Rainbow 02Le Front national de Gironde s’engage contre le mariage homosexuel

 

En ce 14 février, fête des amoureux, rien ne me prédisposait à revenir sur le fameux « lobby gay » du FN et pourtant je le fais (je suis incorrigible). Ce lobby, s'il existe, aurait parasité le FN sur sa prise de position lors de la manifestation contre le mariage gay. Le malaise n'est pas enterré. Ainsi en parcourant un blog d'information Bordelais on s’aperçoit que après s'être engagé contre le mariage homosexuel le Front national de Gironde s’engage peut-être contre les homosexuels du Front national Bordelais... Mort de rire.

 

 

Le Front national de Gironde s’engage contre le mariage homosexuel

 

Jacques-ColombierDans un communiqué de presse début janvier 2013, Jacques Colombier, secrétaire départemental du Front national en Gironde annonçait qu’il participerai à la manifestation contre le projet de loi de « mariage pour tous » le 13 janvier à Paris.

http://www.infos-bordeaux.fr/2013/breves/le-front-national-de-gironde-sengage-contre-le-mariage-homosexuel-3802

« Il y affirmera son opposition résolue au mariage et à l’adoption des couples homosexuels et bien sûr à la procréation médicalement assistée pour ces derniers. Pilier de notre droit et de l’ordre naturel de toute société et civilisation le mariage entre un homme et une femme est le pivot de la cellule familiale, base intangible de notre société et de son avenir. Pour le droit sacré de l’enfant à avoir un papa et une maman, pour son équilibre et son éducation, le mariage tel que conçu depuis des millénaires doit être défendu contre toutes les revendications de quelques lobbies que ce soient, et de plus ultra minoritaires ».

 

NDRL :Voila une prise de position claire et nette que l'on peut saluer. Nous sommes bien loin du flou ridicule de la direction du FN qui a perturbé les militants lors des jours précédents la manifestation. Ce flou n'a fait qu'entretenir le mythe du lobby gay au FN. Si ce dernier n'existait pas il s'est imaginé en cette occasion dans la tête des militants...

 

Après la manifestation, fin janvier info bordeaux nous révèle dans un nouvel article que le lobby gay du FN serait sur la sellette en Gironde... Prenons connaissance de l'article.

 

 

Le « lobby gay » du Front national sur la sellette ?

 

http://www.infos-bordeaux.fr/2013/actualites/le-lobby-gay-du-front-national-sur-la-sellette-3916

Dans un article intitulé « Philippot : Moi, Marine et d’autres », l’hebdomadaire Minute poursuit son enquête sur un « lobby gay » qui sévirait au Front national, et qui serait à l’origine de la position, pour le moins alambiquée, du parti concernant le « mariage pour tous ».

http://www.minute-hebdo.fr/kiosque/minute-2600-detail

Obrador-Damien-Front-nationalParmi les rares militants favorables au « mariage » homosexuel, on retrouve un membre du Front national de la jeunesse, Damien Obrador, qui affirme qu’« en Gironde, 50 % des jeunes du FNJ sont gays » ! Ses jours dans le parti de Marine Le Pen semblent comptés. D’après nos confrères, une demande de traduction en commission de discipline vient d’être formulée par Jacques Colombier, secrétaire départemental.

« Un spécimen rare, photographié en compagnie de Marion Maréchal-Le Pen, mais pas, alors vraiment pas, lors de la Manif pour tous où l’élue du Vaucluse, elle, était présente. Le jeune homme s’appelle Damien Obrador (photo). Agé de 20 ans, encarté au FN depuis trois ans, il affirme qu’« en Gironde, 50 % des jeunes du FNJ sont gays » et se dit pour le mariage des homosexuels: « Le gouvernement socialiste, dit-il à l’hebdomadaire (VSD), doit être courageux pour faire passer la loi. Je l’encourage. » Ce n’est rien de le dire… Selon notre enquête, le 8 décembre dernier, quand la Manif pour tous a réuni 10 000 personnes dans les rues de Bordeaux, lui était du côté… des contre-manifestants! (…)

Et ce lundi 28 janvier, la direction du FN a pris connaissance d’une demande de traduction en commission de discipline, aux fins d’exclusion, du jeune Obrador. Une demande formulée par Jacques Colombier, membre du bureau politique du FN, secrétaire départemental du FN pour la Gironde et adhérent du parti de Jean-Marie Le Pen depuis 1975 (il avait alors 23 ans). Motif: prises de position contraires à la ligne officielle du parti, lequel est, jusqu’à plus ample informé, opposé au « mariage pour tous ». Une occasion, peut-être, de clarifier (un peu) les choses, tant on voit mal la commission de discipline refuser l’éviction d’un militant du FN en même temps militant du « droit au mariage et à l’adoption » pour les homosexuels ».

 Minute1

Addendum 30/01/2013 à 19h25 : Damien Obrador dément « les propos que lui a fait tenir la journaliste de VSD sur une prétendue parité gay dans ma section » Pour Jean-Baptiste Defrance, responsable départemental du FNJ, « notre camarade a été victime d’une journaliste du système avide de scandale ».

 

 

Une histoire pas très gaie

 

Dans un premier temps, je salut la prise de position claire du FN Gironde sur le mariage gay et sur le traitement du cas Obrador. Pour autant, je ne peut m'empêcher de penser qu'en l'absence de position claire de la part de la direction du FN jusqu'à quelques heures de la manifestation du 13 janvier, le jeune Obrador n'était finalement pas en désaccord avec le partis d'un point de vu national. Je concède qu'il l'était sur le plan régional. Ce jeune a peut-être été piégé par VSD, certes, mais l'absence de position claire à la tête du parti lui a peut-être fait penser qu'il pouvait se « livrer » sur son homosexualité et révéler quelques information sur le FNJ Gironde sans risque, le FN apparaissant à ses yeux comme le seul parti de droite non homophobe... Cette histoire créé un malaise dont le FN se serait bien passé.


Je ne peux dans un deuxième temps, oublier la révélation d'Obrador sur le fait que 50% du FNJ de Gironde est composé de d'homosexuels ! Même s'il y a eu un démenti, c'est un chiffre qui interpelle. Ce n'est plus le FNJ mais le FNG ! Et le « G » ne veut pas dire « Gironde »...

 

 chris

 

Publié dans Billet d'humeur

Commenter cet article