Les dhimmis Norvégiens n'ont toujours pas compris

Publié le par Christophe

Islam Norvège
Malgré les attentats horribles commis par le Norvégien Anders Breivik, qui selon l'intéressé, étaient destinés à faire comprendre à ses compatriotes que l'immigration "extra-européenne" déferlant sur son pays le conduira à sa perte, les Norvégiens, « droits dans leurs bottes » n'ont rien changé à leur politique d'immigration persuadés que les attentats sont l'acte d'un déséquilibré et non d'un sentiment de raz le bol naissant dans ce pays.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Anders_Behring_Breivik
A cet effet, Anders Breivik mettait en garde son pays avec un manifeste de 1518 pages intitulé "2083. Une déclaration d'indépendance européenne" dans lequel il évoquait la perte de l'identité nationale et il n'hésitait pas à évoquer qu'une guerre civile est en cours dans une Europe ayant renoncé à l'affirmation de ses racines chrétiennes. Il sera entré dans l'histoire, mais pas comme sauveur de son pays... Breivik  a été condamné le 24 août 2012 à 21 années de prison pour ses crimes. Celui qui avait fait dire à Richard Millet, que "l'islamisme modéré est une illusion oxymorique" et que : "dans cette décadence, Breivik est sans doute ce que méritait la Norvège", n'a en rien modifié le comportement des Norvégiens...
 
Ils continuent leur course dans le mur et ils l'accélèrent même. Le meilleur exemple est venu le 21 septembre 2012 :
Pour la première fois dans l’histoire de la Norvège, une jeune femme musulmane a été élue Ministre de la Culture. Hadia Tajik a en effet été désignée, par le Premier Ministre norvégien Jens Stoltenberg, lors du remaniement de son gouvernement.
   
Deux exemples de la dhimmitude Norvégienne
 
Lors du dernier Noël Norvégien en décembre 2011, une école a rebaptisé les « vacances de Noël » par l’appellation « vacances d’hiver » par respect pour les élèves d’autres cultures !
 
A Drammen (Norvège), les élèves de cinquième de l’école Øren étaient invités à la fête de fin d’année et à la célébration de Noël. Les élèves avaient dès le départ reçu comme consigne de la part des enseignants de ne pas venir revêtus de bonnets rouges (symbole de la Norvège). Les enfants qui sont malgré tout venu avec cet accessoire traditionnel du folklore norvégien ont été invités à les retirer. Car il fallait « tenir compte de ceux qui avaient une culture et une foi différentes ».
Une fois tout le monde sur place, les enseignants ont également indiqué qu’il ne fallait plus parler des « vacances de Noël » mais des « vacances d’hiver ». Les chants de Noël traditionnels ont également été supprimés.
 
Qu'ont-ils prévu pour 2012 ? La suppression des arbres de noël ?
Je propose un jumelage entre l'école Øren de Drammen et le lycée professionnel Trégey de Bordeaux... http://www.fn78-1.fr/article-la-catholaicite-110164825.html
 
Kari Helene Partapuoli
 
Mme Partapuoli (dont le mari est originaire de Gaza) est porte-parole de l'Antirasistisk Senter, groupe voué à la lutte contre le racisme. Son organisme, qui fonctionne principalement grâce à des subventions gouvernementales, gère autant des programmes très concrets d'aide à l'emploi que des campagnes publiques contre le racisme. Une campagne a proposé aux musulmans d'inviter leurs voisins ou toute autre personne qu'ils ne connaissant pas à venir prendre le thé chez eux. Même le ministre des Affaires extérieures y a participé.
 
Des ministres participant à des manifestations avec des musulmans, cela me rappelle quelque chose... N'a t-on pas vu nos politiques aller rompre le jeune du ramadan et inaugurer des mosquées dans notre République laïque ? 
Si vous passez par la Norvège et que vous croisez cette putain, n'hésitez pas à abuser d'elle. Désolé si je vous choque, mais nos politiques nous ont montré l'exemple en respectant les traditions musulmanes. Madame Partapuoli ne porte pas le voile. Dans l'islam les femmes non voilées sont des prostituées ou des infidèles ou des esclaves de qui l'ont peut légitimement abuser sans que ce soit condamnable. En n'exigeant pas de son épouse que celle-ci soit voilée, il nous adresse un message clair : Nous pouvons en « user » à notre guise. Sympa.
   
Un danger réel dont les Norvégiens sont conscient
 
Même le parti socialiste Norvégien remet en cause la domination du vote immigré.
 
A Oslo, des leaders du parti socialiste demandent un changement du système électoral après que des candidats immigrés ont obtenus 11 des 20 sièges du parti aux dernières élections municipales.
La réglementation actuelle a permis à 7 candidats immigrés d’être en position éligible. « Et nous avons aujourd’hui trois représentants somaliens. C’est plus que ce à quoi on s’attendait » a déclaré Rune Gerhardsen, un pilier du parti, qui demande une représentation plus équilibrée.
« Des groupes de pressions relativement modestes peuvent obtenir des scores élevés. Et les groupes ethniques se sont révélés efficaces quant à la mobilisation de leurs électeurs » ajoute-il.
 
Le Service du renseignement de la Norvège (PST) affirme que les islamistes radicaux demeurent la plus importante menace pour la sécurité nationale après qu'une une vidéo contenant des menaces envers des personnalités de premier plan du gouvernement et la famille royale est été postée sur Internet.
 
La vidéo montre des images du Prince héritier Haakon, du Premier ministre Jens Stoltenberg et du ministre des Affaires étrangères Jonas Gahr Støre, accompagnées d’une chanson en arabe dont les paroles disent «Ö Allah, détruis-les, et fasse que ce soit douloureux». Le clip, qui dure un peu plus de quatre minutes, comporte également des photos de soldats norvégiens et d’enfants blessés. Il se termine avec le bruit d’une explosion et une photo d’un véhicule norvégien en flammes.
 
Janne Kristiansen, chef de la police nationale :
«Ces dernières années, nous avons assisté à une évolution qui a conduit des (musulmans) élevés en Norvège au radicalisme et pour qui la Norvège et sa société sont des ennemis», a-t-elle déclaré. «Ces gens ont beaucoup de contacts avec des extrémistes islamistes à l’étranger. Ils se rendent dans des camps d’entraînement dans des zones de conflit et ils voyagent pour participer à des luttes armées avant de revenir en Norvège», a-t-elle ajouté.
 
Des musulmans réclament un État islamique autonome à Oslo.
 
Un groupe de musulmans norvégiens radicaux a menacé d’une attaque sur le sol norvégien.
La lettre réclame l’instauration d’un État islamique en Norvège :
«Nous ne voulons pas faire partie de la société norvégienne. Nous croyons qu’il n’est pas nécessaire de quitter la Norvège, où nous sommes nés et avons grandi. Et la terre d'Allah appartient à tout le monde. Nous vous ordonnons à nous remettre le quartier de Grønland [le ghetto musulman d'Oslo], nous pouvons le gouverner totalement, avec nos propres ministres, les gardes-frontières, police et système judiciaire régis par la charia et d'interdire tout le vice que vous représentez et qui est contraire aux lois d'Allah ».
   
Deux mesures pour islamiser encore plus la Norvège
 
Séparation Église/État en Norvège
 
Le Parlement Norvégien a entériné en mai dernier la séparation de l’Église et de l’État au terme d'une révision constitutionnelle très largement soutenue par les députés alors que la Norvège était l'un des derniers pays développés à avoir une religion d’État.
"La religion évangélique luthérienne ne sera plus la religion officielle du pays et l’Église norvégienne recevra des fonds publics de la même manière que les autres Églises", a annoncé le Parlement dans un communiqué.
Conformément à la Constitution norvégienne, la révision constitutionnelle a été entérinée par acclamation après que les députés l'eurent adoptée à une écrasante majorité: 161 votes pour et 3 contre. La séparation de l’Église et de l’État est entré en vigueur le 15 juin 2012.
   
Nous les Français, nous savons que dans pareille situation, les chrétiens font preuve de tolérance et que dans le même temps les musulmans sont animés d'un esprit de conquête. Les Norvégiens vont l'apprendre à leurs dépends.
   
Une musulmane nommée Ministre de la Culture
  
Ministre de la culture Norvège  
Pour la première fois dans l’histoire de la Norvège, une jeune femme musulmane de 29 ans a été élue Ministre de la Culture. Hadia Tajik a en effet été désignée, le 21 septembre 2012, par le Premier Ministre norvégien Jens Stoltenberg, lors du remaniement de son gouvernement.
Hadia Tajik est née en 1983 de parents pakistanais. Elle est avocate, journaliste et femme politique.
« Nous avons fait ces changements pour faire place à de nouvelles valeurs, une force jeune et des idées modernes», a déclaré Jens Stoltenberg après avoir informé le roi Harald de ces changements. « Il s'agit d'une alliance de renouveau et continuité».
 
La nouvelle ministre à déjà annoncé son programme pour l’avenir proche, affirmant que la diversité culturelle doit être une partie intégrante de la vie quotidienne norvégienne.
     
Les Norvégiens vont devoir se mettre à la culture orientale et la France pourra leur donner multitude de conseils...
   
Un pays condamné
 
Nous avons bien compris que les Norvégiens sont déjà bien avancés dans la dhimmitude, mais il semble qu'ils aient décidé d'en finir avec leur culture et leurs racines au plus vite...
Après cela on comprend mieux pourquoi à nos yeux Eva Joly est une extra-terrestre !

 Christophe

 

Ref : C0065

Publié dans Enquête

Commenter cet article