Oui Oui d'or 2012

Publié le par Christophe

oui oui sarkozy
 
La nouvelle année est là mais une tout dernière fois regardons dans le rétroviseur pour faire un bilan sur les situations les plus stupides de l'année 2012. Les candidats au Oui Oui d'or 2012 étaient nombreux mais finalement j'ai choisi de ne pas être très original et de le décerner à Nicolas Sarkozy considérant qu'il le mérite bien.
 
J'aurai pu le décerner à Normal 1er car depuis 7 mois il place la barre très haute mais je pense qu'il vaut mieux se le garder sous le coude pour 2013...
 
J'aurai pu le décerner à Fillon et Copé pour leur lamentable prestation lors des élections UMP. Ce qui s'est passé est incroyable de stupidité et indigne vis à vis des militants de l'UMP. Fillon Oui Oui a cru que le fait d'être en tête dans les sondages lui assurerai tranquillement la victoire et Copé Oui Oui a cru que magouiller le partis lui permettrai de gagner sans ce cela ne dérange personne...
 
J'aurai pu le décerner à Jean-Luc Baudruchon qui se voyait déjà mettre la raclée à Marine Le Pen aux présidentielles et aux législatives. Il lui en a cuit...
 
J'aurai pu le décerner à Eva Joly qui naïvement pensait que tous les écologistes sont unis, qu'ils ne sont pas « pourris » d'ambitions personnelles et qu'ils seraient tous derrière elle lors de la présidentielle.
 
J'aurai pu le décerner à Nicolas Hulot qui pensait naïvement que les écologistes font de l'écologie avant tout sans se perdre dans la régularisation des sans papiers à outrance et l'incitation à la dénonciation.
 
J'aurai pu le décerner à Jean Vincent Placé qui naïvement pensait que le simple fait d'être un islamo collabo d'EELV aux yeux bridés lui assurerait une place de représentant de la diversité Asiatique au gouvernement. Heureusement que dans un moment de lucidité les Socialistes ont choisi Fleur Pellerin.
 
J'aurai pu le décerner à Cécile Duflot qui pense que l'on peut être à la fois être parmi les membres d'un gouvernement et parmi les opposant à celui-ci. 2013 devrait lui apporter l'addition...
 
J'aurai pu me le décerner à moi qui naïvement pensais que Marine Le Pen pouvait être au second tour de l'élection présidentielle. J'ai depuis compris que le FN n'arrivera jamais au pouvoir par les urnes, la démocratie à la Française de l'UMPS ne le permettra jamais. Comme j'ai été naïf !
 
J'aurai pu le décerner à Yannick Noah qui pensait que tout en fuyant le fisc Français et dans le même temps leur donner des leçons de morale (il faut partager le gâteau), pourrait rester dix ans de plus la personnalité des Français. 14 place de perdues ! Mais si cela peu le consoler c'est un autre représentant de la diversité qui prend la première place, Jean Dujardin qui l'aurait bien mérité après son Oscar, est bien trop blanc et souchien pour y avoir droit...
 
J'aurai pu le décerner à Kadhafi qui pensait que son ami Sarkozy le sauverai... Et puis quoi encore ! Pour qu'il raconte tout !
 
J'aurai pu le décerner à Merah qui pensait que la police voulait le prendre vivant... Et puis quoi encore ! Pour qu'il raconte tout !
 
J'aurai pu le décerner à Ségolène qui pensait que changer de circonscription n'était qu'un formalité pour se faire élire au mépris des électeurs et des personnes en place.
 
J'aurai pu le décerner à madame tweeterkiller qui pensait pouvoir orienter la vie politique sans que cela ne dérange personne. N'est pas Danielle Mitterand qui veut...
 
J'aurai pu le décerner à Laurent Blanc qui pensait naïvement que son statut dans le football lui suffirait pour se faire respecter par la racaille qui pourrit l'équipe de France.
 
J'aurai pu le décerner à Obama, Pussy Riot, Femen, Soros, Golos et autres débilos qui ont cru qu'ils pourraient faire battre Poutine aux élections. Il est là et il va bien vous en faire baver...
 
J'aurai pu le décerner à DSK qui pensait qu'en étant candidat aux élections présidentielles ont peut toujours continuer de partouzer sans que cela n'altère sa crédibilité de candidat...
 
J'aurai pu le décerner à la bien-pensance qui pensait que les moutons Français avaient perdu toute faculté de réaction. C'était sans compter sur les jeunes identitaires et les opposants au halal...
   
J'aurai pu le décerner à l'ambassadeur américain assassiné en Libye qui pensait qu'en ayant pris position en faveur des islamistes ces derniers s'en souviendraient...
 
J'aurai pu le décerner à Fourest Gump qui pensait que les cathos de Civitas n'oseraient pas lui botter le cul !
 
J'ai pu le décerner à l'Europe et à son président Herman Van Fripouille qui pensent que le prix Nobel bidon qui leur a été attribué va le donner de la crédibilité.
 
J'aurai pu le décerner à ceux qui pensent que la Grèce payera sa dette. Elle ne pourra jamais et elle n'a pas à le faire, c'est elle la victime des banques.
 
J'aurai pu le décerner à ceux qui pensent que nous allons abandonner la lutte. Jamais !
 
J'aurai pu le décerner aux musulmans qui pensent qu'à la fin ils seront les maîtres du monde... Mais cela fera sans doute l'objet d'autres cessions...
 
 
J'ai finalement décidé que ce Oui Oui d'or 2012 revient de droit à Nicolas Sarkozy.
Pourquoi ?
Tout simplement parce qu'il n'a pas imaginé une seconde qu'il pourrait perdre l'élection présidentielle face à celui qui allait devenir Normal 1er.
Il était certain qu'une fois débarrassé de DSK, plus rien ne pouvait lui arriver et que ce n'est pas un tocard qui pouvait contrarier ses plans.
Il pensait aussi que le FN ne se vengerai pas du coup de 2007 et voterai encore pour lui cette fois...
Trop confiant ! Trop naïf ! Trop Oui Oui !
Résultat avec Normal 1er à l'Elysée c'est un peu comme si un club amateur avait gagné la coupe de France parce que les pro les avaient pris pour des « jambons » !
 
Sarko, personne d'autre que toi ne méritait autant ce Oui Oui d'or 2012 !
 
 chris

Publié dans Humour

Commenter cet article