Prime de Noël et de l’hypocrisie

Publié le par Christophe

prime de noel     

 

J'aurai voulu tout simplement vous souhaiter un joyeux Noël mais l'outrageante animosité ambiante qui règne contre notre fête traditionnelle m'incite à ne pas me contenter seulement de cela mais a aussi écrire ce petit billet d'humeur...

 

On nous dit qu'il n'est pas question de pouvoir enfreindre les règles fixées en 1905 sur la laïcité, lors de la séparation des Églises et de l'État. Or c'est ce qui se passe aujourd'hui, sous la pression d'une immigration conquérante : l'islam.

Ce dernier se fout de la laïcité qu'il ne reconnaît de même qu'il ne reconnaît pas non plus les autres religions comme étant correctes (halal). Il s'assoit même sur les principe de la laïcité en demandant encore et encore toujours plus de reconnaissance n'hésitant pas à montrer du doigt la chrétienté de la France qui serait soit disant omniprésente et au détriment de l'islam.

Cette chrétienté sur laquelle la nation s'est fondé était là « au début » et elle ne peut être remise en cause par une religion « rapporté » qui n'a aucunement contribué à la construction de notre histoire.

L'islam ne trouve aucune résistance ou presque, à ses revendications. Il avance tranquillement ses pions dans les hôpitaux, les cantines, les programmes scolaires, les médias, la société, les administrations etc... Jamais comme cette année la fête de Noël n'avait été autant attaquée !

C'est ainsi, que les notables d'Amiens en sont venus à débaptiser le traditionnel marché de Noël, pour l'appeler marché d'Hiver.

  • C'est ainsi que des supermarchés ont eu du mal à proposer des crèches à la vente.
  • C'est ainsi que le père Noël a été banni de certaines écoles.
  • Proche de la France, en Belgique, le sapin de Noël traditionnel de la grand place de Bruxelles a été déclaré cette année indésirable.
  • C'est ainsi encore que nous sommes condamnés à manger de la viande hallal qui n'est pas qualifiée comme telle, contrairement à toutes les lois de transparence et de traçabilité. Si on est arrivé là, c'est sous le fallacieux prétexte qu'il ne faudrait pas montrer du doigt une religion qui, de surcroît, touche sa dîme sur chaque pièce de viande. Que ni ni de la souffrance animale : les bêtes ne votent pas.
  • C'est ainsi qu'il est impossible de faire aujourd'hui, sous le prétexte que cela choque certaines communautés, certaines choses que nous faisions naturellement lors de notre enfance.

Les défenseurs de l'islam nous détestent et veulent nous imposer leur dictature islamiste. Les musulmans modérés, dont on commence à douter qu'ils existent tant leur silence est assourdissant, laissent la voie libre aux intégristes. Ces derniers sont soutenus par la bien-pensance islamo-collabo qui est prête à sacrifier chacune de nos traditions en signe de repentance pour des crimes ne nous n'avons commis que dans leur rêves...

« Renoncez à Noël ! » Semblent nous dire les musulmans, « ce sera un signe fort de notre acceptation ».

Avez vous déjà entendu un musulman annoncer qu'il renonce à la prime de Noël ? auront-ils la décence et le bon-sens de refuser une allocation liée à une fête religieuse de « mécréants » ?

Non ! l’argent des dhimmis n’a pas d’odeur !

   

La prime de Noël, aide exceptionnelle créée par Jospin et versée aux plus démunis en fin d'année a été pérennisée dans le budget 2013.

Son montant est fixé à 152,45 euros pour une personne seule (228,67 euros pour un couple). Il augmente en fonction du nombre des enfants à charge (par exemple 442,10 euros pour un couple avec 4 enfants).

La prime de Noël avait été attribuée pour la première fois en 1998 par le gouvernement Jospin sous la pression de mouvements de chômeurs, qui réclament depuis des années qu'elle soit sensiblement augmentée et que le champ de ses bénéficiaires soit élargi. Qu'ils se rassurent, les mesures prises par la gauche vont servir d'aspirateur à immigrés et ceux-ci grossiront le nombre de chômeurs.

Bonne nouvelle cette année le nouveau (01/01/12) département de Mayotte va en bénéficier. Ainsi des centaines des milliers de personnes qui ne parlent pas un mot de Français, qui ne savent pas situer la France sur un atlas mondial et qui n'ont jamais entendus parler de Noël vont recevoir l'argent des contribuables chrétiens et ces derniers recevront en retour insultes et revendications pour éjecter leurs horribles sapin de nöel qui choquent nos pauvres musulmans...

 

Le sapin de Noël n'a rien à voir avec la fête chrétienne de Noël nous dirons les catholiques traditionnels ? Arrêtons l’hypocrisie ! J'ai encore vu à la messe du dimanche matin sur France 2 (le 16/12/12) un sapin de Noël dans l'église d'où était diffusée la messe. Ne dit-on pas un sapin de... Noël ?

 

Enfin, les musulmans qui vont travailler le 25 décembre parce que les contraintes de leur métier les y obligent, vont-ils accepter le repos récupérateur et la prime qui en découle ou vont-ils dire simplement à leur patron qu'ils y renoncent sous prétexte que cette fête de mécréant n'est pas la leur ?

 

Joyeux Noël quand même. Surtout n'hésitez pas à souhaiter un joyeux Noël, au travail, dans la rue etc... Car peut-être qu'un jour on ne pourra se le souhaiter que dans le cadre de l'intimité familiale bien cachés dans nos foyers...

 

creche-de-noel-300x271 

   

Joyeux Noël !

 

chris 

 

 

 

Publié dans Billet d'humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article