Votons Touly

Publié le par Dominique Touly

Chers électeurs,

 

L’heure du 1er choix est arrivée.

 

Ce 1er choix engage votre idée de l’avenir et celui de votre descendance. C’est « votre » parole que je propose pour l’Assemblée Nationale dans la seule alternative existante de votre circonscription: le Rassemblement Bleu Marine.

 

Cette couleur du rassemblement porte l’espérance de familles qui en connaissent le sens particulier et le sens plus général du verbe « espérer ». Cette couleur est aussi accompagnée de l’intelligence au sens figuré de la « lumière » et au sens propre de la compréhension tout simplement.

 

J’aimerais vous dire, pour le respect que je dois à chacun de mes adversaires, que chaque candidat porte une idée différente disons nuancée de la politique du pays mais il n’en est rien. Ils sont unis sur le fond. Ce n’est même pas une question de personnalité que vous choisiriez car celle-ci s’effacera, étouffée de la pression politicienne commune à laquelle ils adhèrent pour l’essentiel.

 

Je serais la seule parmi les candidats qui se présentent à vous à me confronter à l’énorme machine du « toujours plus » à l’Union Européenne installée confortablement dans son fauteuil rouge sans crier gare. Comment oublier la dette française de 1750 milliards d’euros alourdie déjà en un mois de 20 milliards d’euros supplémentaires? La rupture politique nécessitant de l’audace m’obligerait à dire « non » aux plans d’austérité imposés par l’UE , « non » au plan de renflouement de l’euro, « non » aux accords de Schengen, « oui » à l’Europe des Nations leur permettant d’exister et de coopérer entre elles tout en gardant leur identité. La feuille de route des candidats du Rassemblement Bleu Marine est prête.

 

Si Versailles, Montigny et Guyancourt signent le pacte du 1er essai Dominique Touly, déjà ces villes amorcent la démocratie et la justice des français oubliés.

 

Ce serait déjà un bel essai dont je me contenterais s’il n’est pas transformé. S’il l’est en second choix, je ne m’en contenterais pas, je le transformerais.

 

Vous pouvez compter sur moi. Ma voix opposante sera « féroce » en face du « métronome mortel » que représente l’alliance droite/gauche dont parle en ces termes précis Marine le Pen. Cette alliance UMP/PS existe dans la 1ère circonscription sous 14 pseudo-étiquettes toutes de droite et de gauche, divisées en apparence avant pour mieux régner après.

 

Votons Dominique Touly, la candidate du Rassemblement Bleu Marine, la 15ème étiquette ni droite ni gauche.

Publié dans Législatives 2012

Commenter cet article