Yvelinois, défendez votre langue !

Publié le par Christophe Gilles

La langue des Yvelinois : le français, est menacée !
 

Vous les patriotes, qui connaissez le projet et le discours du Rassemblement Bleu Marine vous savez que la république est attaquée sournoisement par divers moyens.
Un des angles d'attaque est celui infligé à notre langue. Les langues régionales sont favorisées au détriment de la langue nationale.  C'est la possibilité pour les instances européennes de contester l’unité de la République. Les technocrates de Bruxelles rêvent de l’Europe des régions et des petits féodaux locaux, débarrassés de la tutelle de l’État français. Le fédéralisme européen aura alors la voie libre.
 

D'année en année, le lobbying de la langue Corse s’affirme chaque année un peu plus. Les langues  Bretonne et Basque en font de même. 
Cette identité régionale est très sympathique lorsqu'elle ne concerne que la gastronomie, le support à son club sportif, la tradition locale, mais, elle devient dangereuse lorsqu'elle fait de la politique. Elle se sent alors pousser des ailes, allant jusqu'à revendiquer des droits, allant jusqu'à ne plus s'identifier à la nation. La tradition régionale c'est beau mais la région dans la nation c'est mieux.
La nation affaiblie, c'est l’Europe qui avance. Après les nations, l'Europe ne se gênera pas pour s'attaquer aux régions qui comprendront trop tard, leur erreur...     
 

Dernièrement, la constitution du gouvernement 1 de François Hollande a affaibli linguistiquement la nation.
Vous vous dites : il va nous parler de la diversité et des ministres de couleurs, des beurs, d'une asiatique qui sont entrés au gouvernement. J'aurai pu, mais non.
Je préfère évoquer le lobbying régional.
 

Tirons le fil étape par étape : 
  
1/ L’ALE :

L'ALE c'est : Alliance libre européenne (http://www.e-f-a.org/whatsefa.php)
C'est un parti politique européen rassemblant des partis de nature, régionale et autonomiste de l'Union européenne. Il travaille à l’autodétermination des peuples, à la défense et la promotion de la diversité des langues et des cultures au sein de l’UE, à faciliter la reconnaissance des régions et leur renforcement.
Selon moi, le but est d'arriver à la fin des nations par l'extermination de ses fondements, de sa culture, de sa langue et in fine de son autorité. 
 

Quel est le pouvoir de nuisance de l’ALE ?
Elle est tout de même représentée dans 13 États membres de l’UE et compte 33 partis adhérents. Elle dispose de plus de 200 représentants élus aux niveaux européen, national et régional. L’ensemble de ces représentants parle 24 langues différentes.
Leur devise : Nous nous exprimons clairement et défendons notre droit de lire et de parler dans notre propre langue !
L'UDB en est membre (http://www.e-f-a.org/partiespdf.php).

 

2/ L'UDB :

L'UDB c'est :  L’Union Démocratique Bretonne (http://www.udb-bzh.net/index.php/fr/)
L’Union Démocratique Bretonne est un parti politique, breton et écologiste, proche du PS qui milite pour donner de larges pouvoirs régionaux à la Bretagne, par l’autonomie au sein de la République française et dans une Europe fédérale.

 

L'UDB, le PS et EELV sont copains comme cochons !
Voici quelques exemples :

Dans un article du Télégramme paru le 26 avril 2012, on apprend que la candidate de l'UDB aux élections législatives dans la circonscription de Brest-ville, Anne-Marie Kervern annonce «Le ministère de la Mer à Brest»
http://www.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/a-m-kervern-le-ministere-de-la-mer-a-brest-26-04-2012-1682414.php
Extrait :
Anne-Marie Kerven salue «l'engagement de François Hollande à reconstituer un ministère de la Mer» et lui demande «de le localiser à Brest».

 

Dans un article du Télégramme paru le 27 avril 2012, on apprend que la candidate de l'UDB aux élections législatives dans la circonscription de Brest-ville, Anne-Marie Kervern annonce, à travers un communiqué, qu'elle votera François Hollande le 6mai.
http://www.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/a-m-kervern-j-appelle-a-voter-francois-hollande-le-6-mai-27-04-2012-1683597.php
Extrait :
«J'appelle celles et ceux qui partagent mes convictions à permettre l'élection du candidat de la gauche et du changement... Le score dramatiquement élevé du Front national le 22 avril traduit une exaspération... ».

Dans un article du Télégramme paru le 14 mai 2012, on apprend que madame Magali Deval sera la candidate unique pour Europe Ecologie-PS-UDB
http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/magali-deval-candidate-europe-ecologie-ps-udb-14-05-2012-1701570.php
Extrait :
« Investie par le PS et soutenue par l'UDB, Magali Deval est candidate d'Europe Ecologie aux législatives sur la circonscription de Brest-rural. »

Nous venons d' établir le lien qui uni l'UDB au PS et à EELV, nous pouvons révéler que L'UDB soutient les écoles DIWAN.

 

3/ DIWAN :

Les écoles Diwan sont des écoles communautaristes bretonnes dans lesquelles il est interdit de parler français où l'enseignement et l'endoctrinement régionaliste est donné par des professeurs militants.
http://www.diwanbreizh.org/sections.php4?op=listarticles&secid=4
 

Extrait de la présentation sur le site Diwan :
(L'immersion : une stratégie pour le bilinguisme
Ce qui fonde le type d'enseignement de Diwan, ce n'est pas la parité horaire des deux langues, la langue dominante et la langue minorisée... l'école se doit d'offrir une immersion linguistique en breton à 100% dès le plus jeune âge)

 

Diwan vit de son fonds de dotation pour le développement : Roc'h Diwan
http://www.letelegramme.com/spered-ar-vro/un-fonds-de-do...tation-pour-le-developpement-de-diwan-12-01-2012-1562167.php
et de financement public généreusement accordé par le conseil régional, qui a allongé 100.000 euros, en 2003, et multiplie, depuis, les subventions : http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/lycee-diwan-la-region-achete-tout-31-01-2009-228830.php
Le président du conseil régional breton n'est autre que le nouveau ministre de la défense...

 

4/ La Breizh connexion et la laïcité :

L’UDB dont la laïcité n'est pas exacerbée, veut la réunification de la Bretagne à cinq départements, avec la Loire-Atlantique.
Coïncidence ? Le président de la république a nommé le maire de Nantes (préfecture de la Loir-Atlantique)  Jean-Marc Ayrault à Matignon.

 

Avec les subventions du conseil régional la gauche bretonne finance des écoles privées ethnicistes où seul le breton est parlé. C'est une véritable atteinte à la laïcité.
Coïncidence ?  Le président du conseil régional de Bretagne, Jean-Yves Le Drian, a été nommé ministre de la défense par Jean-Marc Ayrault.

 

Marylise Lebranchu est depuis 2004, première vice-présidente du Conseil régional de Bretagne, chargée de la politique territoriale et du développement de la démocratie régionale.
Coïncidence ? Jean-Marc Ayrault vient de la nommer ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique du gouvernement

 

Jean-Yves Le Drian a refusé à Nicolas Sarkozy de faire partie du gouvernement Fillon 2.
Coïncidence ? La Bretagne a voté pour François Hollande et le voilà ministre dans un gouvernement qui nous l'espérons sera pour la laïcité...

 

Un autre socialiste, Jack Lang avait tenté d'introduire les écoles DIWAN dans l’École publique de la République afin d'assurer le financement des salaires des professeurs.
Quitte à piétiner la laïcité, il voulait l'existence d'écoles publique où il serait interdit de parler Français.
Rendons lui au moins cet hommage, un homme de gauche fit front. Il est aujourd'hui le front de gauche.

 

5/ Le pire et le meilleur de « Baudruchon » :

Jack Lang ne pu arriver à ses fins pour les écoles DIWAN http://notre.savoie.free.fr/infos/inf427.htm
et Jean-Luc Mélenchon fut l'un de ceux qui s'y opposèrent. Il eu pour l'occasion, des propos assez violent. La où nous aurions évoqué la non conformité avec la laïcité, Mélenchon a rappelé en l'occasion que le vrai extrémiste c'est lui en traitant DIWAN de secte ! Il a également fustigé la langue Bretonne en des termes très durs. http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=10696

 

Au cours d’un débat qui a eu lieu le 13 mai 2008 au Sénat sur les langues régionales, le sénateur de l’Essonne a alterné le pire et le meilleur. http://www.senat.fr/seances/s200805/s20080513/s20080513002.html

 

Extraits (je me suis permis la fantaisie d'être virtuellement présent):

 

Le président : La parole est à Monsieur Jean-Luc Mélenchon.
Jean-Luc Mélenchon : Monsieur le président, madame la ministre, mes chers collègues, en montant à cette tribune, je suis persuadé que, quels que soient les points de vue que vous exprimez sur ce sujet, tous ici vous vous sentez aussi patriotes que moi-même, aussi attachés à l’unité et à l’indivisibilité de la République française que je le suis et dignes continuateurs du progrès constitué par l’ordonnance de Villers-Cotterêts : ce texte a établi le français comme langue du royaume, permettant à chacun de se défendre, de témoigner, d’attaquer en justice et d’être compris par les autres...
Moi : Bravo Jean-Luc t'es le meilleur !
Jean-Luc Mélenchon : …Mais l’homme qui s’exprime en cet instant, fier d’être jacobin, ne parlant que la langue française pour s’adresser à vous ou bien l’espagnol, langue de ses grands-parents, et qui, s’il devait apprendre une autre langue, choisirait l’arabe, langue minoritaire la plus parlée dans la région d’Île-de-France dont il est l’élu...
Moi : Ah non ! Tu viens de tout Gâcher !

Jean-Luc Mélenchon : ... La Charte européenne des langues régionales ou minoritaires n’est pas un remède acceptable. Elle est loin de faire l’unanimité en Europe...  Quatorze pays membres du Conseil de l’Europe ne l’ont pas signée, dont la Belgique, le Portugal, la Grèce ou l’Irlande, qui ne sont pas des États réputés liberticides. Je pense que personne ici n’a l’intention de comparer le comportement de la République française, quels que soient ses gouvernements, à ceux des gouvernements des pays baltes qui, eux, procèdent à une revanche linguistique à l’égard des russophones...
Moi : C'est bien tu te reprends !

Jean-Luc Mélenchon : ...J’observe qu’elle exclut de son champ d’application toutes les langues des migrants – je pense à l’arabe, à la langue berbère et à bien d’autres – comme si les citoyens qui les parlent du fait de leurs liens familiaux, alors qu’ils sont Français, devaient considérer ces langues comme des langues étrangères, comme si l’on demandait aux Algériens, aux Sénégalais, aux Maliens et à combien d’autres de considérer la langue française comme une langue étrangère à leur culture...
Moi : T'es pas régulier ! Tu replonges !

Jean-Luc Mélenchon : ...la République française n’a donc rien à gagner à modifier sa Constitution pour ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires. Elle ne pourrait que se renier en le faisant. Elle doit, tout au contraire, continuer sa politique bienveillante et intégratrice, qui donne aux cultures et aux langues régionales toute leur place dès lors que la République est première chez elle...
Moi : Là c'est bien ! J'aurai même pu le dire !

 
6/ Conclusion :

Vous l'avez compris, le Rassemblement Bleu Marine est le plus apte pour :

  • Défendre la laïcité,
  • Protéger la langue française,
  • assurer une veille sur la politique régionale menée par le gouvernement,
  • protéger la culture française des attaques de l'Europe,
  • protéger les français des extrémistes du front de gauche,

A quand le ministère de la mer ?
Nous serons attentifs à la politique menée dans les prochains mois, mais la meilleure des garanties est finalement de voter en masse pour les candidats du Rassemblement Bleu Marine à toutes les élections futures.

 

Christophe GILLES

 

Ref : C0002 

Publié dans Billet d'humeur

Commenter cet article

Christophe GILLES 19/05/2012 20:07


C'est grave !


A la lecture de ce document on comprend que le Front National est le grain de sable qui contrarie leur plans. On comprend également pourquoi, afin d'enfumer le discours du FN sur la protection
des états nations, il fait l'objet d'attaque le qualifiant de parti raciste.


L'extrait suivant résume tout en une phrase :


«Par conséquent le Front National, comme les autres partis anti-globalistes, peut être attaqué par des slogans qui font diversion sur le « racisme » et la « haine » afin
de détourner l’attention du véritable souci qui est l’anti-globalisation ».


Charles Hammerman Rivkin est l'actuel ambassadeur des États-Unis en France. Nommé par Barack Obama, il a été confirmé à l'unanimité par le Sénat le 10 juillet 2009.


Son travail de propagande auprès des jeunes en France est bien réel:


http://www.defrancisation.com/charles-rivkin-avec-les-jeunes-des-quartiers-de-paris-xx/


 


Si vous en avez la patience vous pouvez surfer et découvrir que Rivkin est lié à Pacific Council on International Policy (PCIP).


PCIP est lié à l'Open Society : http://www.soros.org/ .


Que l'Open Society est le bébé de Georges Soros.


Que George Soros est un financier milliardaire américain devenu célèbre pour ses activités de spéculation sur les devises (crise de l'euro).


En octobre 2011, il a adressé une lettre ouverte aux dirigeants de la zone euro publiée dans le Financial Times les sommant de répondre à la crise de la
monnaie unique par plus d'Europe.


Par plus d’Europe faut-il comprendre moins de nations ?


Son institut a publié un document fustigeant les contrôles au faciès en France :


http://www.soros.org/initiatives/justice/articles_publications/publications/profiling-challenge-20110523/ethnic-profiling-in-france-a-well-documented-practice-french-2011-05-23.pdf


Tout comme Rivkin il veut développer le communautarisme dans notre pays et il s'y emploi par des actions :http://zebrastationpolaire.over-blog.com/article-france-subversion-georges-soros-debarque-a-marseille-pour-y-instaurer-le-communautarisme-84711735.html


ainsi que par le soutient d'association crées pour cela : http://www.universiteducitoyen.org/pageLibre0001004a.html


 


Oui notre responsabilité est énorme. Empêcher le communautarisme, éviter de voir les minorités se soulever en France, s'opposer à la mondialisation, sauver notre jeunesse du programme subversif
destiné à les transformer en clones mondiaux dépourvus d’identité culturelle.


Après tout ce sont bien les défenseurs du multiculturalisme qui nous ont désigné comme étant leur principal adversaire!  

Gérald Bottosso 19/05/2012 14:17


Il est clair que cette volonté de restaurer les langues régionales dans toute l'Europe ne sert que l'affaiblissement des nations souveraines. "Diviser pour mieux régner" résumerait parfaitement
l'objectif.


Dans l'optique régionaliste, imaginez que simplement pour la maintenance de ce blog, cet article aurait du être traduit dans une dizaine de langues pour toucher tous les Français !


Et que penser de la décentralisation qui permet de constituer des états à l'intérieur de l'état avec les collectivités territoriales aux pouvoirs de plus en plus régaliens !


Mais la régionalisation n'est qu'une composante de la mondialisation, connaissez-vous le projet RIVKIN ?


http://www.defrancisation.com/le-projet-rivkin-comment-la-mondialisation-utilise-le-multiculturalisme-pour-assujettir-des-nations-souveraines/