Soutiens et ingérences

Les soutiens du monde des arts et de la politique

 

De nombreuses figures de la société civile et de l’intelligentsia libérale russe ont manifesté leur soutien aux Pussy Riot. On peut citer l'écrivain Boris Strougatski, l'actrice et militante Tchoulpan Khamatova, ainsi que le musicien Andreï Makarevitch. Une lettre ouverte a été également publiée par des écrivains orthodoxes, mais cette fois en soutien du procès. Parmi les signataires se trouvent Valentin Raspoutine et Valery Khatiouchine.

 

De nombreuses stars internationales du Show-bizness se sont également engagées. On peut citer :

madonna pussy riot 

Paul McCartney, Madonna, Sting, Patty Smith, Red Hot Chili Peppers, Yoko Ono Lennon, Faith No More, Franz Ferdinand, Anti-Flag, Pete Townshend (The Who), Jarvis Cocker (Pulp), Neil Tennant (Pet Shop Boys), Johnny Marr (The Smiths), les acteurs Danny DeVito et Stephen Fry.

 

Et des politiques :

Le département d’état américain, via le porte-parole de la diplomatie américaine Patrick Ventrell, a enfin lui déclaré que du point de vue des États-Unis, l'affaire Pussy Riot était politiquement motivée et que Washington la considérait comme un harcèlement de l'opposition.

Un message commun de défense de Pussy Riot a été signé mardi par 121 députés allemands et Angela Merkel a qualifié d'excessif le jugement porté contre les Pussy Riot.

Enfin, on peut y ajouter la Birmane Aung San Suu Kyi.

 

 

Les représentants de l'état Français sont outrageants

 

L'ambassadeur pour les droits de l'Homme, François Zimeray, s'est rendu à Moscou du 3 au 5 septembre 2012, annonce le ministère français des Affaires étrangères.

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo/russie/la-france-et-la-russie/visites-8989/article/liberte-d-expression-visite-de-l

Il a rencontré son homologue du ministère des Affaires étrangères Sergueï Lavrov pour lui rappeler que la France soutient partout dans le monde les principes de la liberté d’expression et d’opinion.

Mais alors pourquoi permettre que l'on envoie Pierre Cassen de Riposte Laïque devant un tribunal ainsi que d'autres personnes avec lui ? La liberté d'opinion ne s'applique pas aux Français ?

François Zimeray a demandé à visiter en prison les trois jeunes filles membres des Pussy Riot. Il recevra les familles et les avocats des musiciennes. Il s’entretiendra avec des personnalités de la société civile russe qui ont apporté leur soutien aux Pussy Riot.

Les politiques Français auraient-ils autant de patience en situation inverse ?

Les russes ont donnés quelques signes d'agacement :

« les législations de pays occidentaux, notamment de l'Autriche et de l'Allemagne, prévoient aussi des peines de prisons pour des actes de hooliganisme dans les lieux du culte » a rappelé Alexandre Loukachevitch, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Code pénal allemand, articles 166 et 167, lactes de hooliganisme dans les lieux de prière sont passibles d'emprisonnement jusqu'à trois ans ou d'une amende.

Code pénal autrichien, l'article 189 prévoit pour les mêmes délits blessant les sentiments religieux des peines de prison de six mois ou une amende équivalente au salaire de 360 jours.

« Il est inadmissible de s'ingérer dans le travail de la justice russe » a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse à Helsinki.

« Quant à la lourdeur (…) de la peine, je ne peux me laisser guider que par les faits. En Allemagne, le sacrilège et le blasphème dans un temple sont punis par une peine allant jusqu'à trois ans de prison, en France, il semblerait, par deux ans de détention », a poursuivi M. Lavrov. 

 

 

Chapitre suivant :  EELV : Dhimmis d'Europe (Et dire que certains sont ministres...) 

 

Ou : Retour à l'introduction et à la liste des chapitres