15 Mai 2012: l’investiture

Publié le par Dominique Touly

Investiture 15 mai 2012 - 2Paris glacé, Paris gelé, Paris grêlé, Paris pluvieux.

 

Le ciel gronde, les nuages noirs couronnent l’Arc de Triomphe d’un curieux message: le nouveau Président est trempé.

 

Les logiciels de cris d’acclamation accompagnant les commentaires télévisuels sont audibles, les militants appelés sont collés par quelques dizaines sur les ferrailles de sécurité.

 

Paris est vide ce jour et vidé de sa joie depuis déjà de longues années. Seuls les touristes sous les parapluies sont joyeux de leur découverte.

 

L’ancien Président est parti sans un bruit montrant de son poignet élégant et signé de son joli bracelet, le geste final d’un adieu pressé. Il est arrivé éclatant, il repart piteux, trempé lui aussi jusqu’aux os sans être mouillé de la pluie qui va tomber mais d’une autre pluie, les larmes d’une France oubliée.

 

La sonnerie aux morts sous le Monument parisien appelle le réveil de la France invisible. Un ancien président croyait aux forces de l’esprit.

 

La France des invisibles se prépare. C’est une femme qui la guidera, elle s’appelle Marine et voit clair et loin. Je l’accompagnerai. Avec vous visiblement. A ses côtés, nous sommes entrés en Résistance ce 15 Mai 2012!

 

Dominique Touly 

Publié dans Actualités

Commenter cet article